Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Isère : pressé d'aller au parc Walibi, il est interpellé à 250 km/h par les gendarmes

mardi 31 juillet 2018 à 15:06 Par Willy Moreau, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Un jeune homme de 19 ans a été arrêté ce mardi matin sur l'autoroute A43 au niveau de Saint-Quentin-Fallavier en Isère. Les gendarmes l'ont flashé à 250 km/h. Le conducteur voulait éviter la file d'attente à l'entrée du parc d'attractions Walibi Rhône-Alpes aux Avenières.

Le jeune homme a été flashé à 250 km/h
Le jeune homme a été flashé à 250 km/h © Radio France - Xavier Demagny

Saint-Quentin-Fallavier, France

En manque de sensations fortes, un jeune homme de 19 ans était visiblement pressé de se rendre au parc d'attractions Walibi Rhône-Alpes, aux Avenières (Isère) ce mardi matin. Par peur d'être pris dans la file d'attente à l'entrée du parc, il a (un peu trop) appuyé sur l'accélérateur : les gendarmes l'ont arrêté ce mardi vers 10h30 à 250 km/h sur l'autoroute A43 à la hauteur de Saint-Quentin-Fallavier. 

Permis retiré, la journée Walibi annulée

Le jeune conducteur roulait à bord d'une Golf Volkswagen avec trois autres personnes dans la voiture, dont deux jeunes enfants. Ayant obtenu son permis très récemment, il n'a que trois points dessus. Ce permis étant probatoire, il ne doit, en principe, pas excéder les 110 km/h sur l'autoroute au lieu des 130 km/h pour les reste des conducteurs. Or, la vitesse retenue - 237 km/h - est quasiment deux fois plus élevée. 

La journée à Walibi est donc annulée, le véhicule est immobilisé par l'Escadron départemental de sécurité routière de l'Isère. Son permis, quant à lui est suspendu. Pas sûr que le jeune conducteur ne le récupère...