Faits divers – Justice

Isère : un bébé de dix mois hospitalisé après avoir ingéré une boulette de cannabis

Par Denis Souilla, France Bleu Isère mardi 11 novembre 2014 à 17:00

De la résine de cannabis. (image d'illustration)
De la résine de cannabis. (image d'illustration) © Maxppp

Un bébé de dix mois a été admis lundi après-midi aux urgences de l'hôpital de Vienne, dans le nord de l'Isère. Ses parents s'inquiétaient de l'état de santé de leur petite fille qui semblait amorphe. Elle était en fait sous l'emprise du cannabis. Le père a reconnu savoir que son enfant avait ingéré accidentellement une boulette de résine.

Un bébé de dix mois a été admis lundi après-midi aux urgence de l’hôpital de Vienne (Isère), emmenée par ses parents car l'enfant semblait anormalement assommé. Et pour cause, la petite fille était sous l'emprise du cannabis. C'est ce qu'ont révélé des analyses effectuées par une pédiatre. Le père du bébé, un habitant de Saint-Georges-d'Espéranche, près d'Heyrieux, en a été quitte pour s'expliquer devant les gendarmes.

La stupéfaction lors des analyses médicales

Après quelques heures en observation à l'hôpital lundi, la petite Lola, âgée de dix mois étant sortie de sa torpeur, le personnel médical a autorisé les parents à rentrer à leur domicile avec leur enfant. Mais vers 22 heures, lorsque les analyses de sang effectuées sur le bébé parviennent à la pédiatre de garde, cette dernière découvre avec surprise que la petite a été intoxiquée à la résine de cannabis. Le médecin fait donc un signalement au Parquet de Vienne qui  décide d'envoyer les gendarmes au domicile familial.

Une boulette ingérée accidentellement

Lors de leur arrivée, les gendarmes sont arrivés au mauvais moment puisque le jeune papa, âgé de 22 ans, était tout simplement en train de se rouler un joint. Il a vite admis auprès des enquêteurs que plus tôt, dans l'après-midi, en allant à l'hôpital, il connaissait les raisons de l'étourdissement de son enfant. La petite ne se déplace qu'à quatre pattes et a ingéré accidentellement une boulette de shit qui était tombée par terre.

Pas de poursuite mais un rappel à l'ordre

Par prudence, la petite fille a été reconduite à l'hôpital pourpasser la nuit de lundi à mardi en observation. En bonne santé, elle en est ressortie ce mardi. Le père, lui, a dû s'expliquer devant les gendarmes. Il devrait se voir proposer "une alternative aux poursuites pour usage de cannabis" , selon le Parquet. Une enquête sociale a été demandée pour s'assurer que les jeunes parents sont capables de bien s'occuper de leur bébé.

 

Partager sur :