Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Isère : un homme armé tire dans un cabinet médical

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Ce samedi matin, aux alentours de 10h30, un septuagénaire armé d'un fusil de chasse a pénétré dans le cabinet médical de Revel (Isère) et a tiré sans faire de blessé grave. L'agresseur a été placé en garde à vue.

Les faits se sont produits dans le cabinet médical de Revel (Isère).
Les faits se sont produits dans le cabinet médical de Revel (Isère). - Capture d'écran Google Maps

Vers 10h30 ce samedi matin, le cabinet médical de la commune de Revel (Isère) a été le théâtre d'une violente altercation entre un médecin et un homme armé. 

L'auteur présumé des faits, un homme de 75 ans, est entré dans l'établissement avec un fusil. Une personne était dans la salle d'attente, une autre en consultation. Une fois dans le cabinet, une bagarre a éclaté entre les deux hommes et un coup de feu a été tiré, blessant légèrement le médecin au niveau du pied.

Un patient en colère

Rapidement arrivés sur place, les gendarmes ont pu interpeller l'agresseur sans difficulté.

Atteint de troubles psychologiques, ce patient a expliqué aux enquêteurs qu'il en voulait à son médecin car il n'aurait pas diagnostiqué son cancer

Une enquête est ouverte et prise en charge par la brigade de gendarmerie de Domène. La brigade d'identification de Grenoble est également intervenue pour procéder à des analyses. 

Le procureur de la République de Grenoble, Éric Vaillant, envisage de faire passer l'auteur présumé des faits devant la justice, en comparution immédiate, dès ce lundi. 

Les pompiers sont intervenus pour prendre en charge les patients, choqués par la scène.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess