Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Isère : un journaliste dépose plainte après une agression lors d'un reportage à Saint-Hilaire-du-Rosier

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

Thibaut Ghironi, journaliste à l'hebdomadaire "Le Mémo de l'Isère" a déposé plainte ce jeudi après avoir été agressé mardi 13 avril par le propriétaire d'un champ, alors qu'il était en reportage à Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère).

Le journaliste a été blessé et son matériel endommagé
Le journaliste a été blessé et son matériel endommagé - (capture d'écran Twitter @Thibaut_Ghironi)

Thibaut Ghironi, journaliste à l'hebdomadaire Le Mémo de l'Isère (groupe Les Affiches), basé à Saint-Marcellin, a déposé plainte ce jeudi après avoir été agressé mardi par le propriétaire d'un champ, alors qu'il était en reportage à Saint-Hilaire-du-Rosier (Isère). Il travaillait sur une polémique autour d'une piste d'atterrissage pour ULM et devait illustrer son article. Il a donc garé sa voiture a l'entrée d'un chemin. C'est alors que le propriétaire est arrivé en tracteur. 

Selon le journaliste âgé de 25 ans, ce dernier lui a arraché son appareil photo et l'a cassé, blessant Thibaut Ghironi au bras et a la main. Le jeune confrère se dit choqué par la violence dont il a été victime gratuitement. Il a déposé plainte à la gendarmerie pour "violence ayant entraîné une incapacité de travail n'excédant pas huit jours".

"Je l'ai vraiment vécu comme une injustice terrible" - Thibaut Ghironi, journaliste au Mémo de l'Isère

Thibaut Ghironi, journaliste au Mémo de l'Isère

Revenant sur son agression, Thibaut Ghironi détaille la violence de l'agression dont il a été victime. "Il (l'agriculteur) a attrapé la lanière (de l'appareil) et a tiré de toutes ses forces" en répétant en boucle "pas de photo, pas de photo". "Moi, je ne lâchais pas mon appareil", mais l'agriculteur, poursuit-il, a réussi à lui prendre et en a détruit l'objectif à coups de pied.  "Il ne m'a pas frappé, pas donné de coup, il a dit 'le prochain qui vient faire une photo, je lui casse son appareil'"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Sur Twitter, où il a initialement raconté cet épisode, Thibaut Ghironi a montré son appareil endommagé ainsi que des bleus sur un bras, des "blessures assez superficielles" pour lequel un médecin lui a délivré une journée d'interruption temporaire de travail (ITT). L'agriculteur qui l'a agressé, explique Thibaut Ghironi, est le propriétaire d'une piste d'ULM, dont la qualification légale fait l'objet d'une vive tension locale. Un projet de rendre cette piste permanente, porté par un instructeur-pilote et soutenu, selon le journaliste, par l'agriculteur, est dénoncé par des riverains qui ne souhaitent pas de nuisances sonores.  

Thibaut Ghironi se défend et explique qu'il était venu uniquement pour prendre des photos de la piste depuis un chemin, dans "l'espace public", quand l'agriculteur était "venu vraiment avec l'intention de détruire l'appareil photo".  "Je l'ai vraiment vécu comme une injustice terrible", assure-t-il. Il y voit "la volonté d'empêcher un journaliste de travailler". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess