Infos

Isère : un troisième loup abattu dans le Trièves

Par Julien Morin, France Bleu Isère et France Bleu dimanche 16 octobre 2016 à 9:22 Mis à jour le dimanche 16 octobre 2016 à 11:13

Un loup (image d'illustration)
Un loup (image d'illustration) © Maxppp -

Un loup mâle adulte a été tué dans le Trièves (Isère) samedi matin. Des chasseurs de Château-Bernard ont abattu la bête sur la commune située au pied du col de l'Arzelier. Il s'agit du troisième tir de prélèvement renforcé autorisé par la préfecture de l'Isère le 19 août dernier.

Le loup mâle adulte a été abattu samedi matin par un chasseur sur la commune de Château-Bernard dans le Trièves, en Isère. Il s'agit d'un tir de prélèvement renforcé tout a fait légal puisqu'il a été autorisé par la préfecture de l'Isère le 19 août dernier. Cet arrêté concernait un territoire de neuf communes situées dans le Trièves (Château-Bernard, Chichilianne, Clelles, Gresse-en-Vercors, Lalley, Le Percy, Saint-Andéol, Saint-Guillaume et Saint-Maurice-en-Trièves).

C'est un combat de moyen et long-terme, Frédérique Puissat, la maire de Château-Bernard

Ce nouveau tir de prélèvement est le troisième autorisé par l'arrêté. Le 3 septembre dernier : deux jeunes loups avaient été abattus à Chichilianne au lendemain d'une attaque sur un troupeau de brebis. "On attendait que l'intégralité de l'arrêté puisse être mis en application, témoigne Frédérique Puissat, la maire de Château-Bernard. Mais c'est un combat de moyen et long terme. Ce n'est qu'un élément dans le cadre d'un combat que nous devons mener ensemble face à un prédateur qui aujourd'hui n'a plus peur de l'homme."

ECOUTEZ | Frédérique Puissat, la maire de Château-Bernard

On ne pourra plus se balader en montagne l'année prochaine si rien n'est fait, Yann Souriau, maire de Chichilianne

Plusieurs meutes de loups se déplacent actuellement dans les secteurs du Trièves et du Vercors. Malgré les tirs de prélèvement, la population continue d'augmenter. "On ne pourra plus se balader en montagne l'année prochaine si rien n'est fait, pour Yann Souriau, maire de Chichilianne et représentant des maires confrontés au problème du loup. On va voir avec les maires, avec le Préfet, comment on va vers une véritable régulation."

ECOUTEZ | Yann Souriau, maire de Chichilianne, représentant des maires confrontés au problème du loup

Partager sur :