Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Isère : une femme appelle police secours 9381 fois en huit mois

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu
Grenoble, France

Des coups de fils intempestifs voire des canulars. Les services de secours s'en plaignent régulièrement, mais le harcèlement dont ont été victimes les agents de police secours en Isère dépasse l'entendement. Une femme les a appelés près de 10.000 fois au cours de ces derniers mois.

Une femme a appelé 9381 fois Police secours en Isère au cours des huit dernier mois
Une femme a appelé 9381 fois Police secours en Isère au cours des huit dernier mois - FBI

Au cours des huit derniers mois, cette habitante de Voiron (Isère) a appelé 9381 fois le 17 police secours, soit en moyenne 40 fois par jour ! Largement de quoi pousser les policiers à déposer une plainte pour harcèlement. La plupart du temps, cette femme de 59 ans raccrochait au nez de ses interlocuteurs mais parfois, elle prétextait une altercation dans son voisinage, des tapages où des violences conjugales, à chaque fois des faits imaginaires mais qui monopolisaient une patrouille.

Internée d'urgence en hôpital psychiatrique

Les agents se sont déplacés au moins une dizaine de fois. Mais surtout, ces appels téléphoniques compulsifs avaient pour conséquence d'encombrer le standard de police secours. Depuis mardi, jour de l'interpellation la quinquagénaire, les appels ont cessé. La garde à vue a été rapidement écourtée. Cette Voironnaise a été admise d'urgence à l'hôpital psychiatrique de Saint-Égrève.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu