Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Isère : une nouvelle battue ce samedi pour retrouver le corps d'Annick, disparue en juillet 2018

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Annick Larroque, atteinte de la maladie d'Alzheimer, a disparu le soir du 23 juillet 2018, après avoir quitté le domicile de sa fille à Nantes-en-Ratier, près de La Mure. C'est elle qui organise une battue ce samedi sur un versant du col de Malissol pour retrouver le corps de sa mère.

Annick Larroque a disparu le 23 juillet 2018 dans le secteur de La Mure
Annick Larroque a disparu le 23 juillet 2018 dans le secteur de La Mure - DR

Nantes-en-Ratier, France

"C'est un peu la dernière chance. Moi, j'ai besoin de le faire pour être sur d'avoir tout fait, pour une réponse..." Annie Larroque, la fille d'Annick, disparue il y a plus d'un an maintenant, pense que le corps de sa mère peut être près du Col de Malissol, sur un versant qui n'a pas encore fait l'objet de recherches approfondies. D'où la battue qu'elle a souhaité organiser ce samedi, avec l'appui des gendarmes.

Le 23 juillet 2018, Annick Larroque, 71 ans à l'époque et dont le comportement est altéré par la maladie d'Alzheimer, se vexe face à sa fille chez qui elle passe des vacances à Nantes-en-Ratier, près de La Mure. Elle part en courant de la maison. Sa fille, Annie, lui emboîte le pas mais ne l'a jamais retrouvée.

Se succèdent les recherches de gendarmerie, avec notamment une équipe cynophile qui remonte une piste jusqu'au Col de Malissol. Et plus rien. Un appel à témoin est lancé, sait-on jamais si Annick a été prise en stop. "Rien, rien, rien. On ne sait pas" explique Annie, qui prend contact par la suite avec des familles de disparus, et des associations, "qui me disaient que, quand quand on avait pas de traces comme ça, c'est souvent qu'ils étaient près du lieu de la disparition." 

Une battue "pour qu'on puisse une fois pour toutes ratisser le secteur"

Annie est de plus en plus persuadée que sa mère s'est blessée sur son chemin, et est restée là. "Je suis toujours restée sur le fait que le chien s'était peut-être arrêté de pister un peu trop tôt... et que du coup elle était peut être partie de l'autre côté", vers un versant de la montagne que seules "quelques bonnes volontés" ont exploré depuis explique-t-elle, mais dans lequel il n'y a jamais eu de battue. C'est là qu'elle souhaite orienter les recherches samedi.

Comme l'endroit est très escarpé, et difficile d'accès, elle lance un appel pour que des habitués de la montagne, en bonne condition physique, viennent ce samedi l'aider à retrouver le corps de sa mère. Le rendez-vous est donné à 8 heures, au Col de Malissol.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu