Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Issoudun : un hommage a été rendu à Wilfried Lamamy, le pompier décédé ce lundi

samedi 2 mars 2019 à 18:13 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Plus de 500 personnes ont assisté à la cérémonie en hommage à Wilfried Lamamy ce samedi 2 mars, au sein de sa caserne à Issoudun. Ce pompier de 43 ans est mort ce lundi 25 février. Quelques jours plus tôt, il avait reçu un coup à la tête lors d'une bagarre à la sortie d'une discothèque à Bourges.

Ce pompier de 43 ans est décédé ce lundi 25 février. Il avait une fille de 15 ans.
Ce pompier de 43 ans est décédé ce lundi 25 février. Il avait une fille de 15 ans. © Radio France - Aurore Richard

Issoudun, France

Un dernier hommage a été rendu à Wilfried Lamamy, au sein de sa caserne d'Issoudun ce samedi 2 mars, vers 15 heures. Ce pompier est mort des suites d'une blessure à la tête ce lundi 25 février. Il a été blessé au cours d'une bagarre, le 23 février, à la sortie d'une boîte de nuit berruyère. 

Pour cette cérémonie, plus de 500 personnes se sont réunies au sein de la caserne d'Issoudun : sa famille et notamment sa maman et sa fille 15 ans, des collègues pompiers, des amis de son club de foot des "Bordes", d'autres amis de son club de gym d'Issoudun, etc. C'est dans une grande émotion qu'ils entourent le cercueil de Wilfried Lamamy. 

Une minute de silence dans la cour de la caserne des pompiers d'Issoudun

Quelques prises de paroles de la co-présidente du club de gym, de ses supérieurs au sein de ces pompiers mais peu ont envie de s'exprimer. "C'était une personne toujours positive, c'était une plus-value au sein des équipes auxquelles il appartenait, il va laisser un manque au sein de nos unités", explique Vincent Lunot, un collègue du SDIS 36.

L'assemblée reste muette. C'est bien le silence qui prédomine, hormis au moment où les proches vont rendre un dernier hommage, cela se fait sur la musique des Doors, "The end". Ils déposent une rose blanche sur le cercueil. Ses collègues lui adressent un salut militaire avant que tout l'assemblée ne fasse une minute de silence. 

Collègues pompiers, amis du foot ou de la gymnastique ont pu adresser un mot de soutien à la famille.  - Radio France
Collègues pompiers, amis du foot ou de la gymnastique ont pu adresser un mot de soutien à la famille. © Radio France - Aurore Richard

Parmi ses amis du club de foot, Bertrand qui a tenu à venir, avec un T-shit au nom de "Will" et signé par tous les membres du club : 

J'ai joué 12 ans avec lui, je le voyais tous les dimanches, à l'entraînement le mercredi, pour les troisièmes mi-temps. Tout le monde l'aimait Wilfried. C'était un très bon copain, un super coéquipier. On a vu sa fille grandir, elle est entourée mais nous aussi, on sera là. On ne la laissera pas dans le besoin. "