Faits divers – Justice

Ivory, la chienne maltraitée à Marseille, a trouvé une famille d'accueil

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu mercredi 18 janvier 2017 à 16:05

Ivory a trouvé une nouvelle famille aimante.
Ivory a trouvé une nouvelle famille aimante. - Fondation 30 millions d'amis

Les images du calvaire d'Ivory, une chienne staff maltraitée à Marseille en septembre 2015 avait suscité de vives réactions. La Fondation 30 Millions d'Amis indique sur son compte Twitter que la chienne est heureuse dans sa nouvelle famille.

La Fondation 30 Millions d'Amis indique sur son compte Twitter qu'Ivory, la chienne maltraitée à Marseille par son propriétaire en septembre 2015 va bien et qu'"elle vit heureuse dans sa nouvelle famille" dans les Bouches-du-Rhône. Tournée en septembre 2015, une vidéo transmise à la Fondation montrait les brutalités commises sur cet animal alors âgé de 15 mois.

Ivory a aujourd'hui 2 ans et demi et a été adoptée par une famille provençale - Aucun(e)
Ivory a aujourd'hui 2 ans et demi et a été adoptée par une famille provençale - Fondation 30 millions d'Amis
Elle vit dans une famille avec des enfants et d'autres animaux de compagnie - Aucun(e)
Elle vit dans une famille avec des enfants et d'autres animaux de compagnie - Fondation 30 Millions d'Amis

Des claques et des coups de pieds

La chienne était attachée par un collier étrangleur sur un balcon à Marseille. Son calvaire avait été filmée par une marseillaise qui avait transmis la vidéo à 30 Millions d'Amis. On voyait un homme s'acharner sur l'animal en lui donnant des claques et des coups de pied. L'homme n'avait pas hésité à la soulever par le cou et la secouer violemment avec de lui donner un coup de pied dans la mâchoire.

Une peine de huit mois avec sursis pour le propriétaire

Le suspect avait été rapidement interpellé et la chienne confiée au refuge SPA de Marseille et de Provence. Son propriétaire a été condamné une première fois à six mois de prison avec sursis, une amende et une interdiction d'avoir un animal. Une peine alourdie en décembre dernier puisqu'il a été condamné en appel à 8 mois avec sursis.

Ivory, une chienne maltraitée par son ancien maître