Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ivre au volant, il est arrêté à Brive avec un pistolet 22 Long Rifle sur le siège

mercredi 7 novembre 2018 à 14:24 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin et France Bleu

Un homme de 38 ans, jugé en comparution immédiate ce mercredi après-midi par le tribunal de Brive, écope d'une contrainte pénale de trois ans. Lundi soir, la police a interpellé ce Briviste en état d'ivresse au volant, avec un pistolet 22 Long Rifle sur le siège.

L'homme a été arrêté un possession d'un pistolet calibre 22 long rifle (photo d'illustration)
L'homme a été arrêté un possession d'un pistolet calibre 22 long rifle (photo d'illustration) © Maxppp - Vincent Pereira

Brive-la-Gaillarde, France

Un Briviste de 38 ans vient d'être condamné à une contrainte pénale de trois ans par le tribunal correctionnel de la cité gaillarde, ce merdredi après-midi. L'homme était jugé en comparution immédiate pour plusieurs motifs à la suite de son arrestation lundi soir dans le centre-ville. Il est 23h30, boulevard Henri de Jouvenel, quand la brigade de nuit de la police repère un véhicule qui circule tous feux éteints.

Ivre, en possession d'un pistolet et d'un couteau

Les fonctionnaires procèdent dans la foulée au contrôle du véhicule et constatent que le mis en cause se trouve en état d'ivresse. Interpellé, le Briviste de 38 ans se rebelle puis menace de mort les policiers qui découvrent un revolver de calibre 22 Long Rifle sur le siège passager, mais aussi un couteau caché dans l'une des chaussettes de l'individu. L'homme, dont le permis de conduire a été retiré sur le champ, a aussi été condamné à des obligations de soins, de travail et d'indemnisation des victimes. S'il ne respecte pas la condamnation, il est sous le coup d'une peine de huit mois de prison ferme.