Faits divers – Justice

Ivre, il est arrêté au volant de sa moissonneuse-batteuse entre Vitteaux et Saint-Thibault

Par Marion Bargiacchi, France Bleu Bourgogne et France Bleu jeudi 18 août 2016 à 11:58

Croiser une moissonneuse-batteuse équipée de sa lame de coupe sur la route, ce n'est pas courant.
Croiser une moissonneuse-batteuse équipée de sa lame de coupe sur la route, ce n'est pas courant. © Maxppp - Christian Watier

Ce samedi 13 août à 16h45 des gendarmes du peloton motorisé de Pouilly-en-Auxois (Côte d'Or) ont intercepté un homme de 50 ans. Son véhicule, une moissonneuse-batteuse, était encore équipé d'une lame de coupe de 6 mètres et l'agriculteur présentait un taux d'alcoolémie de 1,94g/L de sang.

Les gendarmes n'en ont pas cru leurs yeux samedi quand ils ont vu la moissonneuse-batteuse arriver d'une petite route sinueuse entre Vitteaux et Saint-Thibault (Côte d'Or). Une moissonneuse-batteuse équipée d'une lame de 6 mètres de large - une lame qui aurait dû être posée sur un chariot à l'arrière du véhicule - alors que les véhicules ne doivent pas dépasser une largeur de 2,50 mètres à moins d'être déclaré "convoi exceptionnel".

Au volant : un agriculteur de 50 ans présentant un taux d'alcoolémie de 1,94g/L de sang.

La moissonneuse a été posée dans un champ non loin et l'homme a dû s'expliquer devant les forces de gendarmerie. C'est une chance que les gendarmes aient croisé sa route : "C'est quand même inconscient : imaginez que vous arrivez en moto en face, devant vous une lame de 6 mètres de long... Il n'y a pas d'échappatoire", explique le Lieutenant-Colonel Corto.

L"homme est convoqué pour notification d'ordonnance pénale le 16 décembre devant le TGI de Dijon.

Partager sur :