Faits divers – Justice

Ivre, il invoque Daech et écope de six mois de prison ferme

Par Florence Beaudet et Marie Rouarch, France Bleu Drôme-Ardèche et France Bleu jeudi 15 décembre 2016 à 19:50

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - Stéphane Milhomme

Cet homme de 52 ans avait été débarqué d'un TGV Paris-Nice en gare de Valence TGV mardi. Récidiviste d'apologie du terrorisme, il a été condamné ce jeudi par le tribunal correctionnel de Valence (Drôme).

Ce sans-abri de 52 ans était sorti de prison depuis seulement dix jours. Il venait de purger une peine de trois mois de prison, déjà pour apologie du terrorisme. Il est retourné derrière les barreaux ce jeudi, après son procès devant le tribunal correctionnel de Valence.

Je veux aller à Nice finir le travail" - le prévenu

L'affaire commence dans le TGV Paris-Nice mardi. L'homme est ivre et très agité. Il est débarqué en gare de Valence TGV et transporté à l'hôpital. C'est là qu'il tient des propos très inquiétants. Il affirme notamment qu'il veut "se battre aux côtés de Daech", "aller à Nice égorger des Français et finir le travail".

Pas question de le laisser semer la peur avec ce type de propos" -le procureur

A la barre ce jeudi après-midi, il nie. "Croyez-vous que je serais assez bête pour raconter des trucs sur Daech ? " avant d'ajouter "peut-être que l'alcool était monté, j'étais pas moi-même". L'avocate du prévenu appelle à ne pas accorder trop de crédit aux propos d'un SDF complètement perdu, complètement décroché de la société. "Pas question de le laisser semer la peur et la terreur avec ce type de propos", rétorque le procureur.

En plus de sa condamnation à six mois de prison ferme, l'homme, un Tunisien installé en France depuis plus de quarante ans, écope également de trois ans d'interdiction du territoire.