Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Ivre, le retraité roule deux kilomètres avec un homme sur le capot

-
Par , , France Bleu Maine, France Bleu

Le tribunal correctionnel du Mans a condamné ce mardi 10 septembre 2019 un retraité de 65 ans à 12 mois de prison dont neuf avec sursis pour des faits commis samedi dernier à Sablé. Menaces à la machette, délit de fuite avec un témoin sur le capot, injures racistes : l'homme a cumulé les délits.

Il avait traîné un homme sur le capot de sa voiture pendant 2 kilomètres samedi à Sablé : un retraité condamné ce mardi 10 septembre 2019 au Mans
Il avait traîné un homme sur le capot de sa voiture pendant 2 kilomètres samedi à Sablé : un retraité condamné ce mardi 10 septembre 2019 au Mans © Radio France - Ruddy Guilmin

Le Mans, France

Déjà condamné pour conduite en état d'ivresse il y a deux ans, un retraité de 65 ans était jugé ce mardi 10 septembre 2019 au Mans pour une série de délits commis samedi dernier à Sablé-sur-Sarthe. Attaque à la machette, délit de fuite avec un témoin sur le capot sur deux kilomètres, injures racistes : ce Sarthois écope de douze mois de prison dont neuf avec sursis, assortis de mise à l'épreuve avec obligation de soigner son alcoolisme et interdiction d'approcher ses victimes. Sa voiture a été saisie.

Le témoin de l'accident se retrouve piégé sur le capot

Ce samedi 7 septembre 2019, dans un appartement de Sablé-sur-Sarthe, un différend éclate entre le retraité et trois personnes qu'il avait rejointes pour boire. L'homme est jeté dehors, et revient armé d'une machette ; il tente alors de frapper l'un de ses compagnons de soirée, qui se défend en lui donnant des coups. Le retraité prend alors la fuite en voiture avant d'emboutir un véhicule.

Sur les lieux de l'accident, le prévenu refuse de faire un constat. Un témoin tente alors de l'empêcher de fuir à nouveau mais se retrouve sur le capot de la voiture. Le retraité le traîne sur deux kilomètres, roule "un peu vite pour qu'il dégage" dit-il à l'audience, avant de s'arrêter pour saisir une béquille dans son coffre et de le frapper en lui proférant des injures racistes. 

Lors de son procès en comparution immédiate au tribunal du Mans, le prévenu est confus et agité. Il coupe régulièrement la parole à la présidente, qui évoque ses problèmes d'alcool et la dépression dont il souffre depuis la mort de ses parents. Le sexagénaire fond alors en larmes. Réaction agacée du ministère public : "Vous êtes incapable de vous remettre en question". 

Choix de la station

France Bleu