Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ivre, pour ne pas payer son plein d'essence, il braque un conducteur avec un pistolet... à billes !

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Auxerre

Une étrange tentative de braquage a eu lieu hier à Auxerre. A une station service un conducteur en a menacé un autre avec un pistolet pour obtenir son plein d'essence. L'arme était en réalité un pistolet à billes !

Ivre,  un homme originaire de région parisienne a menacé un conducteur avec un pistolet à bille pour obtenir un plein d'essence.  ( photo d'illustration)
Ivre, un homme originaire de région parisienne a menacé un conducteur avec un pistolet à bille pour obtenir un plein d'essence. ( photo d'illustration) © Radio France - Nicolas Blanzat

La scène qui s'est déroulée à une station service à Auxerre ce dimanche après-midi est digne d'un film de série B. Un automobiliste originaire de région parisienne, interpelle un conducteur de deux-roues. Il lui demande de faire le plein de sa voiture, et pour le convaincre, l'homme n'hésite pas à montrer le pistolet qu'il porte à sa ceinture.

Le motocycliste ne se laisse pas intimider, il refuse de faire le plein et appelle la police. L'automobiliste, un homme de 47 ans a été interpellé sur le boulevard Montois a proximité de la station service Intermarché.  Après vérifications, il s'est avéré que le pistolet était en réalité un pistolet à billes, mais surtout que l'homme conduisait avec plus de 2,30 grammes d'alcool par litre de sang. Du côté du Parquet d'Auxerre on précise que des analyses de sang sont en cours, et que pour l'heure seul le taux par litre d'air exprimé est retenu, celui-ci est de 1,06 mg/L. 

L'homme a été relâché à l'issue de sa garde à vue ce lundi après-midi. Il est convoqué en octobre prochain devant la justice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess