Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Stéphane Dieterich

TEMOIGNAGE - Sylvain Dieterich : "J’ai toujours pensé qu’on retrouverait l’assassin de mon frère"

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Belfort, France

Le meurtre de Stéphane Dieterich à Belfort pourrait être résolu, 21 ans après les faits. Le meilleur ami de l'étudiant belfortain vient de passer aux aveux. Sylvain Dieterich, le frère de la victime était notre invité ce jeudi à 7h45.

Stéphane Dieterich avait 24 ans.
Stéphane Dieterich avait 24 ans. © Maxppp

Le 4 juillet 1994, Stéphane Dieterich, jeune étudiant de 24 ans disparaît d’une fête foraine à Belfort. Son corps est retrouvé le lendemain, il a reçu onze coups de couteau. C'est 21 ans après ce crime non élucidé que le coupable vient peut-être d’être démasqué.  

Lire : 21 ans après, l'assassin présumé de Stéphane Dieterich passe aux aveux

L’aboutissement d’un combat »

Sylvain Dieterich, le frère de la victime, n’a jamais lâché. Malgré le temps qui passe, malgré les doutes, il a toujours espéré découvrir le meurtrier de son frère. Un homme, qui était le meilleur ami de Stéphane Dieterich, vient de passer aux aveux : « C’est l’aboutissement d’un combat. Encore le week-end dernier, plus de 20 ans après les faits, les gens me soutenaient alors que j’étais sur un marché pour essayer d’obtenir des fonds pour l’association. Je me disais, c’est fou, on ne nous oublie pas. Au fond de moi-même, j’ai toujours pensé qu’on retrouverait l’assassin ».

Je ne trouvais pas cet homme chaleureux avec moi »

Comment expliquer que cet homme avoue le meurtre, 21 ans après les faits ? Sylvain Dieterich a une explication : « Je pense que c’est la pression médiatique qui l’a fait avouer. Une journaliste l’a retrouvé et il lui a répondu un peu tout et n’importe quoi. Il n’arrivait pas à répondre précisément à des questions importantes. Il y a 21 ans, il faisait partie des proches de mon frère. Je le trouvais sympathique, intelligent, mais pas chaleureux avec moi. »

Hâte que le procès commence »

L’homme est mis en examen, un procès va avoir lieu. Sylvain Dieterich l’attend avec impatience : « Je ne sais pas pourquoi il a tué mon frère. Mot pour mot, je regarderai ce qui va être dit et je serai très attentif à ce qu’il va répondre. On attend avec impatience le procès maintenant »

L'invité Sylvain Dieterich

Choix de la station

À venir dansDanssecondess