Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"J'assumerai s'il y a eu négligence" déclare le maire de Vendres après l'accident au stade

-
Par , France Bleu Hérault

Sélène, gravement blessée lundi à Vendres, est toujours plongée dans le coma. Ses parents n'ont pas encore porté plainte. Le maire assure avoir su tardivement que le portail du stade était défectueux. Un courrier lui a pourtant été envoyé la semaine dernière, l'informant de ce mauvais état.

Interdiction de pénétrer dans le stade sur arrêté municipal (Vendres)
Interdiction de pénétrer dans le stade sur arrêté municipal (Vendres) © Radio France - Stéfane Pocher

L'enquête de gendarmerie se poursuit à Vendres (Hérault) pour déterminer pourquoi un portail métallique de six mètres de long s’est effondré lundi sur une enfant de huit ans. La petite Sélène, gravement blessée, a été héliportée à Montpellier. Vingt-quatre heures après le drame, elle est toujours plongée dans le coma. L'enfant souffre d'un important traumatisme crânien.

Un arrêté municipal interdisant l'entrée sur les lieux

Le drame s’est déroulé sur le parking du stade de rugby en présence de son frère de 11 ans, de sa sœur de 10 ans, ainsi que d'une amie âgée de 12 ans. Cet équipement pesant plusieurs centaines de kilos était visiblement défectueux d’après de nombreux témoignages recueillis le jour de l'accident par France Bleu Hérault. 

Depuis ce mardi matin, l'accès au stade est totalement interdit. Des barrières ont été mises en place pour empêcher le public de pénétrer. Une chaîne cadenassée bloque l’ouverture du portillon. Habituellement les enfants peuvent s’y rendre. "L’espace n’a jamais été fermé" assurent des enfants contraints d’aller jouer sur le terrain de rugby à proximité. Dans le quartier des riverains ne comprennent pas cette décision radicale

"À compter de ce jour, le complexe sportif et le stade municipal Tony Palazy situé rue du stade sont fermés au public. Leur utilisation est interdite", précise l'arrêté municipal 

''Ce n’est pas une question d’insécurité,' assure le maire Jean-Pierre Perez. 'Des matchs de rugby étaient prévus le week-end prochain. Je ne vois pas comment on peut faire la fête, s'amuser alors qu'une gamine est entre la vie et la mort. Par solidarité avec la famille, j'ai tenu à fermer l'endroit pour montrer notre attachement et manifester la solidarité de Vendres à la famille. Tout le village est touché par ce drame."  

''J’espère pouvoir rouvrir le stade dés que nous aurons de bonnes nouvelles'' dit de maire de Vendres Jean-Pierre Perez

L'arrêté municipal interdit aux habitants de pénétrer dans le stade
L'arrêté municipal interdit aux habitants de pénétrer dans le stade © Radio France - Stéfane Pocher

Selon les premiers éléments de l'enquête, la fillette s'amusait à se suspendre au portail lorsque celui-ci est tombé lourdement sur elle. Les gendarmes ont déjà procédé à de nombreuses auditions et investigations qui sont toujours en cours, précise le parquet de Béziers, afin de tenter de déterminer les circonstances précises de cet accident et notamment les causes de la chute du portail. 

Le maire assure ne pas avoir été informé en fin de semaine dernière de l'arrachage de la butée du portail (qui le maintient à la verticale) par un camion, d’après des témoins. Il était au sol vendredi, assurent des joueurs et des dirigeants du club. En revanche, Jean-Pierre Perrez confirme qu'un courrier a bien été reçu en mairie la semaine dernière demandant des travaux. Le système de sécurité était visiblement déjà défaillant (poteau bancal).

"C'est vrai que la butée d'arrêt du portail était par terre quand je suis arrivé sur le lieu de l'accident, raconte le maire. Elle a surement été enlevée, sans quoi le portail ne serait jamais tombé au sol. Nous avons reçu la semaine dernière un courrier pour la réalisation de travaux au stade. Nous étudions les demandes des clubs actuellement. Et il y avait une demande concernant le portail. Personne ne pensait qu'il représentait un danger immédiat. Vous comprenez bien que nous serions intervenus aussitôt."

"Il ne faut pas trouver un responsable. Moi j'assumerai en tant que maire. Je suis vraiment navré. Je ne peux pas être partout. J'essaie de remonter les derniers événements pour comprendre." (Jean-Pierre Perez, maire de Vendres)

''J'assumerai s'il y a eu défaillance et négligence'' dit le maire Jean-Pierre Perez

La brigade de gendarmerie de Valras, sous la direction du parquet de Béziers, est chargée de cette enquête ouverte pour blessures involontaires avec  ITT supérieures à trois mois. À ce jour, les parents de l'enfant n’ont pas déposé plainte. 

.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu