Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Nordahl Lelandais

"J'attends toujours la vérité" dit la mère de Maëlys, deux ans après la mort de sa fille

Deux ans après la mort de Maëlys, sa maman a publié un nouveau message poignant sur Facebook. Jennifer De Araujo dit attendre "toujours la vérité" sur la mort de sa fille. Nordahl Lelandais a reconnu l'avoir tuée "de façon involontaire", mais de nouvelles révélations contredisent ses déclarations.

La fillette de 8 ans a disparu il y a deux ans, lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.
La fillette de 8 ans a disparu il y a deux ans, lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. - Capture d'écran du compte Facebook de Jennifer Maeco De Araujo.

Mignovillard, France

Alors que de nouvelles révélations pourraient bouleverser l'enquête, deux ans après la mort de Maëlys, sa maman vient de publier un message sur les réseaux sociaux. 

"Il y a 2 ans à 2 h 45 un monstre t'a ôtée la vie cruellement à toi mon poussin, mon rayon de soleil, une enfant innocente qui n'avait pas encore 9 ans." [...] J'attends toujours la Vérité , des aveux enfin pour toi, mon ange, Justice pour mon poussin..." écrit Jennifer Maeco De Araujo, dans un message publié sur sa page Facebook ce mardi 27 août, dans la nuit.

Le message, poignant, est accompagné de photos de la fillettes, de portraits de Maëlys, seule ou en famille, tout sourire, de souvenirs heureux. Jennifer Maeco De Araujo écrit également sa haine de Nordahl Lelandais, l'assassin présumé de sa fille "depuis cette nuit tragique, Maëlys, j'essaie de survivre et de continuer le combat contre cet assassin, pédophile que je hais tellement"

La fillette a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. L'un des invités, Nordahl Lelandais, a été très rapidement suspecté, puis arrêté. Après avoir été cherchée, en vain, pendant de longues semaines, son corps avait été retrouvé, six mois plus tard, sur les indications de Nordahl Lelandais. Cet homme de 37 ans, ancien militaire, a reconnu avoir enlevé et tué "involontairement" la fillette cette nuit là, en la giflant. Mais il a toujours refusé de s'expliquer sur les circonstances de la mort de Maëlys.

Ce lundi, alors que l'enquête touche à sa fin, de nouvelles révélations mettent à mal la version des faits donnée par le suspect. Nordahl Lelandais aurait avoué à un co-détenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, qu'il a violé la fillette, Maëlys, avant de la tuer. L'ex-militaire aurait aussi avoué avoir tué le caporal Noyer car celui-ci lui refusait des faveurs sexuelles. 

Choix de la station

France Bleu