Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Jack l'éventreur serait en réalité un journaliste

mardi 4 août 2015 à 18:26 Par Samanta E. Eyoum, France Bleu

Les spéculations vont toujours bon train quant à l'identité de Jack l'éventreur, près de 127 ans après son dernier meurtre. Dernière théorie en date, il s'agirait d'un journaliste de 51 ans, Francis Spurzheim Craig. Ce dernier aurait commis cette série de crimes pour dissimuler l’assassinat de sa femme, Mary Jane Kelly. La justice anglaise autorise l'exhumation. C'est une première.

Ce mystère vieux de 127 ans ne cesse d'étonner.
Ce mystère vieux de 127 ans ne cesse d'étonner. © MaxPPP

Mary Jane Kelly, de son vrai nom Elisabeth Weston-Davies, est la dernière victime du tueur de Whitechapel. Elle fut assasinée le 9 novembre 1888. Cette jeune femme serait la clé du mystère qui entoure Jack l'éventreur . C'est en effectuant des recherches généalogiques que Wyne Weston Davies s'aperçoit qu'il compte parmi ses ancêtres une des victimes du célèbre tueur en série. 

Une théorie qui tient la route

Ce chirurgien découvre que sa grande tante s'est prostituée sous le pseudonyme de Mary Jane Kelly. Celle-ci était alors mariée à un journaliste spécialisé dans les faits divers et de justice, qui n'aurait pas supporté les indélicatesses de son épouse . Une ribambelle de conjectures présentes dans l'ouvrage écrit par Weston-Davies lui-même, intitulé The Real Mary Kelly. D'autres indices, plus ou moins plausibles, sont avancés pour étayer sa thèse.

Francis Craig vivait à Mile End Road, soit à sept minutes du lieu où la première victime fut retrouvée. De plus, son métier de journaliste et sa spécialisation lui permettaient de couvrir cette enquête qu'il suivait avec un soin particulier.Selon Weston-Davies, il aurait élaboré un plan machiavélique visant à brouiller les pistes du crime passionnel qu'il s'apprêtait à commettre . Il s'est d'ailleurs tranché la gorge après la mort de sa compagne, dernière victime de la série d'assassinats, suivant le même mode opératoire que l'assassin.

L'exhumation pourrait confirmer la théorie

La justice anglaise, sans commenter la théorie de Weston-Davies, a autorisé pour la première fois l'exhumation de Mary Kelly. Celle-ci vise avant tout à authentifier le lien de parenté et pourrait, enfin, permettre de mettre un nom sur ce tristement célébre personnage .