Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jacques Rançon, "le tueur de la gare de Perpignan", comparaîtra en juin devant les assises de la Somme

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu Roussillon, France Bleu

Le Picard, âgé de 59 ans, sera jugé pour le viol et le meurtre d’Isabelle Mesnage en 1986 à Cachy, près de Villers-Bretonneux.

Jacques Rançon lors de son procès à Perpignan en mars 2018
Jacques Rançon lors de son procès à Perpignan en mars 2018 © Maxppp - Michel Clementz

Jacques Rançon sera jugé par les assises de la Somme en 2021, comme l’annonce le Courrier Picard. Il est accusé du viol et du meurtre d’Isabelle Mesnage le 3 juillet 1986. Le corps de cette informaticienne de 20 ans avait été retrouvé dans un bois de Cachy, près de Villers-Bretonneux à une quinzaine de kilomètres d’Amiens.  

Un procès 35 ans après les faits

Faute d'élément probant, l'enquête avait piétiné jusqu'à un non-lieu prononcé en 1992. Après avoir nié son implication, Jacques Rançon a fini par avouer le viol et l'assassinat de la jeune femme en juin 2019, lors d'une garde à vue à Béziers, où il purge une peine de prison à perpétuité. Jacques Rançon aurait enlevé Isabelle Mesnage alors qu'elle faisait du stop. Il l'avait ensuite "frappée, violée avant de l'étrangler" selon le parquet d'Amiens.

Il comparaîtra devant les assises pour la troisième fois

Il s'agirait du quatrième crime connu de cet ancien cariste-magasinier né à Hailles, près de Moreuil. Il a déjà été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans pour avoir violé et tué Moktaria Chaïb, 19 ans et Marie-Hélène Gonzalez, 22 ans dans le quartier de la gare de Perpignan en décembre 1997 et juin 1998. Jacques Rançon avait déjà été condamné par la cour d'assises de la Somme en 1994 pour un viol commis deux ans plus tôt. 

Avec AFP

Choix de la station

À venir dansDanssecondess