Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Je me suis sentie partir" : un Mayennais a tenté d'étrangler sa compagne, il est condamné à un an de prison ferme

-
Par , France Bleu Mayenne

Un Mayennais de 49 ans a été condamné ce vendredi à un an de prison par le tribunal de Laval pour des violences conjugales.

La salle d'audience du tribunal de Laval.
La salle d'audience du tribunal de Laval. © Radio France - Charlotte Coutard

Château-Gontier, France

Un Mayennais de 49 ans a été condamné ce vendredi après-midi à un an de prison ferme et un an de prison avec sursis par le tribunal de Laval, pour des violences conjugales. Dans la nuit de mardi à mercredi vers 1h du matin, il a frappé et tenté d'étrangler sa compagne, chez eux à Château-Gontier-sur-Mayenne.

"Je vais te tuer"

"Je vais te tuer". Quand il prononce cette phrase, l'homme est au dessus de sa compagne, les mains autour de son cou. Son avocat raconte qu'elle s'est sentie partir, sentie mourir. La femme n'est pas présente à l'audience, encore sous le choc. 

Ce soir-là, le couple passe la soirée avec des amis. L'homme boit beaucoup, c'est une habitude chez lui, et fait une crise de jalousie. Il pense que l'un des invités drague sa compagne. Quand leurs amis s'en vont, il entre dans une colère noire. Il plaque sa femme contre la porte, lui assène un coup de tête, la jette par terre, lui donne des coups de pieds et des coups de poing au visage et au corps, et tente de l'étrangler. Leurs deux enfants de 9 et 10 ans sont à l'étage, l'un d'eux entend sa mère hurler.

"Je me suis comme réveillé quand j'étais en train de l'étrangler"

"Je ne me souviens de rien" affirme l'homme. "Je me suis comme réveillé quand j'étais en train de l'étrangler". Il lâche le cou de sa compagne, se relève et appelle lui-même les gendarmes : "j'ai voulu tuer ma femme", dit il au téléphone. "Mais c'est faux, je n'avais pas envie de la tuer" assure t-il à l'audience. 

L'homme est un très gros consommateur de cannabis et d'alcool. "Peut être que ça me rend dingue, je suis un monstre. Je suis tellement désolé pour ma femme et mes enfants", lance-t-il. 

Il avait déjà donné un coup de poing à sa femme en avril dernier. L'homme est incarcéré à Laval.  Il a interdiction d'entrer en contact avec sa compagne quand il sortira de prison et de s'approcher de son domicile. Sa compagne a eu 15 jours d'interruption temporaire de travail.

Choix de la station

France Bleu