Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Je présente ma démission" : le chauffeur du car scolaire d'Excideuil reconnait ses torts

mercredi 14 mars 2018 à 9:38 Par Manon Derdevet et Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu

Le chauffeur du bus dans lequel a été oubliée la petite Lilou, 3 ans, à Excideuil, au nord-est de la Dordogne a annoncé ce mercredi matin qu'il va adresser à son employeur sa lettre de démission.

La petite Lilou est restée 4h dans le car scolaire vide
La petite Lilou est restée 4h dans le car scolaire vide © Maxppp - Maxppp (photo d'illustration)

Excideuil, France

"J'ai fait une faute, je suis d'accord". Ce mercredi matin, le chauffeur du car scolaire dans lequel a été oubliée la petite Lilou va présenter sa démission. Mardi, à Excideuil la fillette de 3 ans a passé quatre heures seule dans le bus vide.

Le chauffeur du car a oublié de faire le tour du véhicule, une fois arrivé à l'école. C'est sa grande sœur de neuf ans qui a donné l'alerte à la pause de midi, s'inquiétant de ne pas la voir à la cantine. L'école a immédiatement contacté la compagnie Cournil qui s'occupe du transport des enfants. La petite fille apeurée a été retrouvée sur son fauteuil et accrochée à ses doudous.

"Je vais présenter ma démission" - le chauffeur du bus

Hier ses parents ont réclamé des sanctions contre le chauffeur. Celui-ci a décidé de présenter sa démission dans la journée. Il assure que la petite fille ne pleurait pas et s'était tout simplement endormie.

Des interrogations sur la responsabilité de l'école et de la mairie

Mais le chauffeur assure ne pas être le seul responsable. "Quand j'arrive à l'école, j'ai une liste sur laquelle sont marqués les noms de tous les enfants. Je la donne à une personne qui est en charge de faire l'appel. Cela n'a pas été fait", explique le chauffeur.  D'après nos informations, la personne visée est employée par la mairie qui reconnait un souci de vigilance. Les parents eux sont surpris de ne pas avoir été contactés par l'école alors que leur petite fille manquait à l'appel.

Une réunion va avoir lieu ce mercredi soir à 18h30 entre la mairie, la société de transport et l'inspection d'académie.