Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

"Je suis en colère car avec cette grève on prend en otage une fois de plus des entreprises" Olivier Giorgiucci

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Alors que la grève de, ce jeudi 5 décembre, s'annonce très suivie en France et dans le Gard, l'invité de France Bleu Gard Lozère était Olivier Giorgiucci, président de l'UPE 30, l'Union pour les Entreprises du Gard. Il redoute que ce mouvement se poursuive dans le temps.

Nîmes, France

Les salariés des secteurs publics et privés sont appelés à la grève ce jeudi. Un appel national et relayé dans le Gard par les syndicats CGT, FO, FSU, Solidaires. Des rassemblements sont prévus à Alès, Uzès, Saint-Hippolyte du Fort, le Vigan et Bagnols-sur-Cèze ce matin et cet après-midi à Nîmes. En cause, projet de reforme des retraites, une réforme, disent en chœur les syndicats, qui mènera à «travailler plus pour gagner moins". Olivier Giorgiucci, président de l'UPE 30 était l'invité de France Gard Lozère. 

Si le mouvement dure ça pourrait avoir de lourdes conséquences sur l'économie, Olivier Giorgiucci

Olivier Giorgiucci redoute un mouvement qui pourrait durer dans le temps : "Après les gilets jaunes il y a un an, les entreprises sont une fois de plus pris en otage, je ne suis pas contre le droit de grève mais je pense qu'avant d'en arriver il faut négocier et dialoguer". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu