Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Je suis la première femme garde particulière des bois en Dordogne"

vendredi 4 mai 2018 à 6:05 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Depuis le 08 mars 2018, Véronique Layec est devenue la première femme gardienne des bois particulière. Un titre dont elle est très fière.

Véronique Layec a 49 ans et c'est la première gardienne des bois particulière
Véronique Layec a 49 ans et c'est la première gardienne des bois particulière © Radio France - Manon Derdevet

Montplaisant, Le Buisson-de-Cadouin, France

Véronique Layec habite à Montplaisant, à côté de Belvès, et depuis le 08 mars 2018 cette Périgourdine de 49 ans est devenue la première femme gardienne particulier de bois. 

Amoureuse des paysages de la Dordogne, Véronique a choisie de devenir gardienne d'abord pour aider les propriétaires des grands domaines contre les incivilités. "Il y a de plus en plus de personnes qui ne respectent pas les propriétés privées. C'est le cas notamment des chasseurs ou des personnes qui viennent cueillir des champignons sur des terrains interdits au public" explique la Périgourdine. 

C'est en voyant son mari, garde chasse à Siorac en Périgord, travailler qu'elle décide de le suivre. Elle a passé plusieurs formations avant d'obtenir le précieux sésame qui lui donne le droit de surveiller deux propriétés autour de chez elle. 

Véronique surveille deux domaines autour de Montplaisant - Radio France
Véronique surveille deux domaines autour de Montplaisant © Radio France - Manon Derdevet

"Je voulais surtout passer ces formations pour prouver aux hommes qu'une femme peut faire les choses aussi bien qu'eux et même mieux" Véronique Layec

Cette mère de trois enfants est très fière d'être la première femme a devenir gardienne des bois particulière en Dordogne. "_Je voulais surtout passer ces formations pour prouver aux hommes qu'une femme peut faire les choses aussi bien qu'eux. De plus en plus de femmes deviennent gardienne de chasse et c'est important pour moi. Quand on est une femme il faut toujours prouver que l'on sait faire les choses mais il faut avoir du caractère et ce n'est pas toujours facile de s'imposer dans ce milieu très masculi_n" explique Véronique Layec. 

La fédération des gardes particuliers est fière de sa gardienne. Ils lui ont fait un écusson sur mesure qu'elle porte fièrement. 

Véronique incite toutes les femmes à suivre cette même voie et à devenir à leur tour gardienne pour que la parité arrive aussi dans les forêts de Dordogne.