Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"Je suis passé à Orly avec la carte d’identité d’un ami !"

mercredi 11 avril 2018 à 19:38 Par Valentin Dunate, France Bleu Paris

Un homme de 26 ans a été condamné ce mercredi par le tribunal correctionnel d’Evry à 27 mois de prison pour avoir transporté de la cocaïne. Cet homme, arrêté en février dernier était en cavale depuis plus de trois ans. L'occasion d'apprendre qu'il est rentré en métropole avec l'identité d'un ami.

Aéroports de Paris
Aéroports de Paris © Maxppp - IP3 PRESS

Évry, France

Les faits se sont déroulés à Fort-de-France en Martinique, il y a près de 4 ans : le 7 octobre 2014.  Ce jeune homme, qui a 22 ans à l'époque des faits, transporte plus de trois kilos de cocaïne dans une voiture de location. Les policiers, bien renseignés, veulent l'interpeller, mais il jette la drogue et s'enfuit. Dans cette voiture, les enquêteurs découvrent son permis international, son passeport et les clés d’une chambre d’hôtel. Les policiers se rendent sur place et constatent la présence de billets d’avion, d’une carte d’identité et du permis de conduire français. Depuis ce jour, depuis plus de trois ans, il était recherché. 

Désolé de vous le dire, mais c'est passé à Fort-de-France et à Orly"

C'est là que la juge lui demande ce mercredi au tribunal :"Comment avez fait pour rentrer en métropole alors que vous étiez recherché" ? Réponse : "Je suis rentré avec la carte d'identité d'un ami. Désolé de vous le dire mais c'est passé au culot à Fort-de-France et à Orly". "Et après,  pendant toutes ces années ? " reprend la juge : "Je payais mes tickets de métros, je ne faisais pas de vague et je n'ai jamais été contrôlé. Sauf qu'au final, je me suis mis dans un gouffre, j'ai gâché quatre ans de ma vie. Cette arrestation : c'est un mal pour un bien". Sa cavale s'est en effet terminée il y a deux mois, près de Nîmes, où il a été arrêté alors qu'il convoyait 30 kg de cannabis depuis l’Espagne. Pour cette affaire il sera jugé le 15 mai prochain devant le tribunal correctionnel de Nîmes.