Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je vais lui faire une Samuel Paty": un lycéen d’Annecy interpellé pour avoir menacé de mort une professeure

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un élève du lycée des Carillons à Annecy (Haute-Savoie) a été placé en garde à vue, ce mardi, après avoir menacé de mort une professeure de l’établissement dans un message posté sur un réseau social.

C'est un autre élève qui a dénoncé ces propos menaçants (image d'illustration)
C'est un autre élève qui a dénoncé ces propos menaçants (image d'illustration) © Maxppp - Maxppp

Un mois après l’assassinat de Samuel Paty par un islamiste, le 16 octobre dernier, un élève du lycée professionnel des Carillons à Annecy a été placé en garde à vue mercredi dernier. Dans un message dans un groupe privé du réseau social Snapchat, il demandait aux autres élèves de "menacer de mort" une professeure de l’établissement. Selon une source policière, le jeune homme âgé de 17 ans a également écrit : "je vais lui faire une Samuel Paty"

Mise en examen 

C’est un lycéen qui, inquiet et choqué par la violence de ces propos, a prévenu la professeure directement visée. "Il ou elle lui a envoyé un courriel anonyme pour la prévenir", précise la police d’Annecy. Fortement choquée, l’enseignante a porté plainte mardi dernier. L’auteur des menaces interpellé au domicile de ses parents a reconnu les faits. Il a expliqué avoir "eu des problèmes l’année dernière avec cette professeure" et "avoir voulu plaisanter". Présenté ce jeudi en fin de journée à un juge pour enfant au tribunal d'Annecy, il a été placé sous contrôle judiciaire et mis en examen pour menace de mort sur une personne chargée d’une mission de service public et provocation d’un mineur à la commission d’un crime ou d’un délit.    

Choix de la station

À venir dansDanssecondess