Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

"Je vais vous cracher à la gueule pour vous contaminer" : un ex-malade du Covid devant la justice à Périgueux

-
Par , France Bleu Périgord

Un ex-malade du Covid-19, délinquant multirécidiviste, était jugé ce mercredi 27 mai par le tribunal correctionnel de Périgueux. Il comparaissait pour avoir menacé de contaminer le personnel de l'hôpital le 23 avril dernier alors qu'il était malade. Ainsi que des policiers.

Le tribunal de Périgueux
Le tribunal de Périgueux © Radio France - Emmanuel Claverie

L’homme de 49 ans, habitant de Périgueux, qui avait menacé de contaminer les infirmières de l’hôpital au coronavirus alors qu’il était porteur du Covid-19 a écopé ce mercredi 27 mai de 18 mois de prison ferme avec maintien en détention.

Le 23 avril dernier en plein pic épidémique, ce multirécidiviste, ex-toxicomane, déjà condamné à 23 reprises pour des faits de vols, de drogue, ou encore de violences avait été interpellé en pleine rue après une énième bagarre.

L’homme blessé, avait alors débarqué à l’hôpital de Périgueux. Un test COVID avait été pratiqué sur lui.

Le résultat était bien positif au coronavirus. L’homme est alors mis à l’isolement dans une chambre.

Mais au fil des jours, le personnel de l’hôpital le retrouve dans d’autres pièces. Il y vole des masques, du gel hydroalcoolique ou encore du matériel médical.

Le malade est également agressif avec les soignants. Des insultes parfois racistes contre les infirmières, ou les aides soignantes qu’il menace même de contaminer. « Je vais tousser à la gueule du personnel soignant » lâche-t-il par exemple en soulevant son masque. 

Il menace aussi de retourner dans Périgueux malgré le confinement avec cette phrase : « je vais tousser sur la gueule des Périgourdins pour qu’ils arrêtent de manger du canard ». Placé en garde à vue le 26 avril, il s’en prend cette fois aux policiers, casse une vitre, menace de les contaminer. 

A l’audience ce mercredi, l’homme est confus, incapable de répondre précisément aux questions. Son avocate tente de rappeler son enfance difficile, explique que la détention n’est pas la solution. Mais en vain. L’homme est reparti dormir en prison.

Il écope donc de 12 mois de prison ferme pour ces faits. Mais aussi de 6 mois ferme pour un cambriolage commis le 30 décembre dernier à Périgueux, soit 18 mois ferme au total.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess