Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Christophe Lagarde, patron de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis, en garde à vue pour détention d'arme

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le président de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis Jean-Christophe Lagarde a été placé en garde à vue ce jeudi matin, pour détention d'armes. Il a été libéré dans la soirée. L'enquête préliminaire se poursuit, informe le parquet de Bobigny.

Jean-Christophe Lagarde, député de Seine-Saint-Denis et patron de l'UDI, est en garde à vue pour détention d'arme
Jean-Christophe Lagarde, député de Seine-Saint-Denis et patron de l'UDI, est en garde à vue pour détention d'arme © Maxppp - Olivier Corsan/Le Parisien

Jean Christophe Lagarde, le président de l'UDI et député de la 5ème circonscription (Drancy) de Seine-Saint-Denis, a été placé en garde à vue ce jeudi matin, au sein de la police judiciaire du département. Il a été relâché ce jeudi soir et l'enquête préliminaire se poursuit.

L'ancien maire de Drancy, qui vit toujours dans la commune, a été interpellé pour détention d'arme sans autorisation, a appris France Bleu Paris auprès du parquet de Bobigny, confirmant une information d'Europe 1. Jean-Christophe Lagarde est entendu depuis 5 heures du matin par les enquêteurs, pour s'expliquer sur la présence de plusieurs armes à son domicile selon l'AFP. Il est soupçonné d'avoir tiré un coup de feu dans son pavillon d'après les informations de franceinfo, dont on ignore s'il est accidentel ou non.

"Différend familial"

Selon l'avocat de Jean-Christophe Lagarde, "ce qui se dessine c'est un différend familial sans gravité". Il n'y a eu "absolument _aucune violence d'aucune sorte_, explique Yvon Goutal, simplement les services de police ont peut-être pris peur en trouvant au domicile des armes qui sont régulièrement détenues dans le cadre de la pratique du tir sportif."

Une source proche du député a par ailleurs indiqué que sa famille avait prévenu les forces de l'ordre pour le protéger de lui-même, sans donner plus de détails. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess