Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Jean-Claude Gaudin auditionné pendant sept heures sur le temps de travail à la mairie de Marseille

mercredi 4 juillet 2018 à 9:18 Par Florent Le Saux et Emilie Briffod, France Bleu Provence et France Bleu

Assistés de leur avocat, le maire de Marseille et son directeur de cabinet Claude Bertrand ont été entendus mardi, sous le statut de l’audition libre. C'est l'enquête du parquet national financier sur le temps de travail des employés municipaux du SAMU social avec un système de faux pointage.

Le maire de Marseille a été entendu par les enquêteurs sous le statut de l'audition libre
Le maire de Marseille a été entendu par les enquêteurs sous le statut de l'audition libre © Maxppp - Sébastien Nogier

Marseille, France

Une enquête a été ouverte en janvier 2017 pour "faux, usage de faux, recel et détournement de fonds publics". Dans le collimateur de la justice : le système de faux pointage qui a permis à certains employés du SAMU social de gonfler leurs heures réellement travaillées pendant plusieurs années. Cette organisation faisait travailler les agents seulement une semaine sur deux, vacances et week-end compris. 

Jean-Claude Gaudin "stupéfait"

La contrepartie de ces "petits arrangements" : une grande disponilbilité pour rejoindre les urgences du SAMU social pendant les semaines travaillées. Lors de ses voeux à la presse en janvier dernier, Jean-Claude Gaudin s'est dit "stupéfait" quand il a appris l'existence de ce système illégal qui, selon les agents du SAMU social, était pourtant parfaitement connu de la mairie.

Suite à cette enquête et à plusieurs rapports de la chambre régionale des comptes, la mairie de Marseille a officiellement augmenté, en avril dernier, de 40 heures le temps de travail annuel de ses 12.000 employés.