Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Jean-Claude Gaudin interpelle l'État après un nouveau règlement de comptes à Marseille

dimanche 10 juin 2018 à 15:40 Par David Aussillou, France Bleu Provence et France Bleu

"Ça suffit !" Le maire de Marseille a réagi ce dimanche matin quelques heures après une fusillade sur le Vieux-Port dans laquelle un homme a été abattu à la kalachnikov. Jean-Claude Gaudin estime qu'il est temps que l'État réagisse.

Jean-Claude Gaudin demande à l'Etat de réagir après un nouveau règlement de comptes à Marseille
Jean-Claude Gaudin demande à l'Etat de réagir après un nouveau règlement de comptes à Marseille © Maxppp -

Marseille, France

Les coups de feu ont été tirés à moins de 300 mètres de l'Hôtel de Ville de Marseille. Vers 2h du matin, alors que des restaurants étaient encore ouverts, un homme de 22 ans a été tué. Les enquêteurs sont persuadés qu'il s'agit d'un nouveau règlement de comptes. 

Les Marseillais sont excédés (...) par cette guerre sur fond de trafic de drogue qui vient, cette fois, frapper aussi un innocent témoin." Jean-Claude Gaudin

Le procureur de la République a en effet confirmé qu'une personne, victime collatérale, a également été légèrement blessée par le ricochet d'une balle au pied. Le tireur aurait tiré une dizaine de fois avec une arme automatique, de type kalachnikov.

Des renforts de CRS déjà annoncés

Cette nouvelle fusillade a provoqué la colère du maire de Marseille : "Ça suffit ! Il est temps que l'État réagisse et prenne ses responsabilités en faisant tout le nécessaire pour remédier durablement à cette violence meurtrière."  Le mois dernier, après une autre fusillade dans les quartiers dnord, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait annoncé des renforts de CRS.

Depuis le début de l'année, 13 personnes ont été tuées dans la région marseillaise, la plupart dans des règlements de comptes liés à des trafics de drogue.