Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

"Jean-Luc Moudenc compare AZF à Notre-Dame et c'est inconcevable", la colère d'une porte-parole des victimes d'AZF

-
Par , France Bleu Occitanie

Pauline Miranda, la présidente de l'association des sinistrés du 21 septembre 2001, dénonce l'attitude du maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, concernant AZF. Elle lui reproche d'avoir comparé cette catastrophe à l'incendie de Notre-Dame et regrette de ne pas avoir de subventions.

Pauline Miranda, invitée de France Bleu Occitanie ce jeudi 19 septembre, 18 ans après la catastrophe d'AZF
Pauline Miranda, invitée de France Bleu Occitanie ce jeudi 19 septembre, 18 ans après la catastrophe d'AZF © Radio France - avec Clémence Fulleda

Toulouse - France

18 ans après l'explosion d'AZF, la douleur et la colère sont encore fortes chez certaines victimes.

Pauline Miranda, la présidente de l'association des sinistrés du 21 septembre 2001 était l'invitée de France Bleu Occitanie ce jeudi matin, et elle a eu des mots très durs envers le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (voir notre vidéo à la fin de l'article).

AZF n'est pas Notre-Dame 

Pauline Miranda s'indigne notamment que Jean-Luc Moudenc ait pu comparer l'incendie de Notre-Dame avec AZF (dans un courrier adressé à une association de riverains de Purpan).

Mais où y a-t-il des morts à Notre-Dame ? Des blessés ? Jean-Luc Moudenc a donné 1 million d'euros pour Notre-Dame alors que je demande une subvention et on me dit : 'Vous l'aurez s'il y a un quatrième procès'. On demandait à peine 1000 euros... On est quoi ? C'est ça le respect des victimes ? Des morts pour cette ville ? C'est inconcevable !—Pauline Miranda, présidente d'une association de victimes d'AZF 

Il faut rappeler que l'explosion de l'usine AZF, le 21 septembre 2001, a fait 31 morts, des milliers de blessés et près de 30.000 sinistrés.

Un quatrième procès AZF ? " Ce serait une horreur "

Pauline Miranda espère par ailleurs qu'il n'y aura pas de quatrième procès AZF.

Il ne faut pas qu'il y ait ce quatrième procès. Les personnes vieillissent, décèdent et un nouveau procès pour nous ce serait l'horreur.—Pauline Miranda

En octobre 2017, après un procès fleuve, l’ancien directeur de l’usine AZF , Serge Biechlin, a été condamné à quinze mois de prison avec sursis, et à 10.000 euros d’amende. La société Grande Paroisse, filiale de Total, s’est vu infliger l’amende maximale de 225.000 euros. Dès l’annonce de la condamnation, Serge Biechlin et l’entreprise avaient  annoncé qu’ils allaient se pourvoir en cassation, laissant la porte ouverte à un nouveau procès. 

REPLAY- Revoir l'interview de Pauline Miranda, invitée de France Bleu Occitanie 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu