Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Affaire Jean Mercier

TÉMOIGNAGE - Jean Mercier demande maintenant "qu’on l’aide à mourir tranquillement"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Jean Mercier en a définitivement fini avec la justice. Il a été relaxé ce mercredi 14 décembre par la cour de cassation. La justice le poursuivait depuis six ans pour avoir aidé sa femme à mourir. Au lendemain de cette décision, il était l'invité de France Bleu.

Jean Mercier est soulagé mais conscient que le combat législatif est encore à mener.
Jean Mercier est soulagé mais conscient que le combat législatif est encore à mener. © Maxppp -

Saint-Étienne, France

Au lendemain de sa relaxe par le tribunal de cassation, Jean Mercier, qui avait aidé sa femme à mourir en 2011, réagit sur France Bleu Saint-Étienne Loire.  Bien sûr, il se dit soulagé. Mais l’octogénaire ( qui vit maintenant en Ardèche dans une maison médicalisé ) estime que le combat sur le plan des idées est loin d’être terminé en France. "Je vais beaucoup mieux c’est sûr après un si long combat. Cela parait invraisemblable un dénouement pareil. Après des années de procédures, je n’en reviens pas. C’est la fin d’un long combat personnel."

Le combat sur le plan des idées

"Par contre le combat sur le plan de l’idée n’est pas terminé. Jusqu’à ce que je meurs je tâcherais de me battre pour qu’on puisse mourir à l’instant où on le désire.  Maintenant j’arrive au bout moi aussi. Tant que je tiens le coup, je tiens le coup. Quand je n’en pourrais plus d’ici trois, quatre, cinq, six mois, que l’on m’aide à mourir tranquillement au lieu de vivre une vie interminable." 

  • "Jusqu’à ce que je meurs je tâcherais de me battre pour qu’on puisse mourir à l’instant où on le désire" — Jean Mercier

→ Lire aussi : Six dates pour comprendre "l'affaire Jean Mercier", jugé pour avoir aidé sa femme à mourir

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu