Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Affaire Jean Mercier

Poursuivi pour avoir aidé sa femme à mourir, Jean Mercier a été relaxé en appel

Par Mathilde Montagnon et Yves Renaud, France Bleu Hérault, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu jeudi 10 novembre 2016 à 14:05

Jean Mercier a été relaxé en appel à Lyon
Jean Mercier a été relaxé en appel à Lyon © Radio France - .

La cour d'appel de Lyon a relaxé Jean Mercier ce jeudi. Cet homme de 88 ans était poursuivi à Saint-Étienne pour avoir aidé sa femme à mourir en novembre 2011.

Cette relaxe est un véritable choc pour Jean Mercier engagé, depuis cinq ans, dans un bras de fer avec la justice. Il dit lui même qu'il ne s'attendait pas à cette relaxe.

"C’est plus qu’un grand soulagement, je n’y croyais pas du tout. Ce résultat-là me rend complètement fou. Je suis plein d’émotions, je ne sais pas ce qui m’arrive", Jean Mercier

Jean Mercier relaxé par la cour d'appel de Lyon

Le combat de la fin de vie était devenu le combat de la fin de sa vie. Jean Mercier, 88 ans, était poursuivi pour non-assistance à personne en danger. En novembre 2011, à Saint-Étienne, il avait donné à sa femme les médicaments qu'elle demandait. Sachant qu'elle voulait se donner la mort. Il n'avait pas non plus appelé les secours.

En première instance, en octobre 2015, le tribunal correctionnel de Saint-Étienne avait condamné Jean Mercier à un an de prison avec sursis. C'est lui qui avait fait appel. Expliquant que soit il était innocent, et qu'il fallait le relaxer. Soit qu'il était coupable et qu'il devait aller en prison, malgré son âge et malgré la maladie. Il n'acceptait pas cet entre-deux.

→ Lire aussi - Cinq dates pour comprendre "l'affaire Jean Mercier", jugé pour avoir aidé sa femme à mourir

Ce jeudi, la cour d'appel de Lyon a relaxé Jean Mercier. Les juges de la cour d'appel considèrent que la cour ne veut pas rentrer dans un débat moral et que la justice a déjà tranché par un non lieu, ils prononcent donc cette relaxe. Le parquet avait pourtant requis un an de prison avec sursis. Cette décision est forcément un soulagement pour le vieil homme et ses proches. Mais aussi une victoire importante pour l'ADMD, l'association pour le droit de mourir dans la dignité qui le soutient depuis le début. Jean Luc Romero son président

Jean Luc Romero le président national de l'ADMD

"Mon combat va continuer jusqu’à ce que je meure, si je meurs en ayant le plaisir de voir une nouvelle loi sérieuse voir le jour eh bien je mourrai content", Jean Mercier

Satisfaction également pour l'avocat de Jean Mercier Maître Mickaël Boulay qui estime que la cour d'appel a fait preuve de responsabilité

Maître Mickaël Boulay l'avocat de Jean Mercier

Jean Mercier et son avocat - Radio France
Jean Mercier et son avocat © Radio France - @Julie Szmul

Jean Mercier vit actuellement à Sérignan, dans l'Hérault. Fort de ce résultat, obtenu cinq ans jour pour jour après le décès de son épouse, il va poursuivre son combat pour enfin obtenir une vraie loi.

→ Lire aussi :