Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Noël Guérini et son frère jugés en appel à Aix-en-Provence à partir de ce lundi

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Six mois après le jugement du tribunal correctionnel de Marseille, les frères Guérini et cinq autres prévenus, comparaissent ce lundi devant la cour d'appel à Aix dans l'affaire des marchés publics présumés truqués. Le procès doit durer trois semaines, jusqu'au 17 décembre.

Jean-Noël Guérini dans le tribunal correctionnel de Marseille lors de l'ouverture de son procès.
Jean-Noël Guérini dans le tribunal correctionnel de Marseille lors de l'ouverture de son procès. © Radio France - Laurent Grolée

Début ce lundi du procès en appel des frères Guérini. Jean-Noël Guérini, confirmé dans son mandat de sénateur par le Conseil constitutionnel et son cadet, Alexandre Guérini, ainsi que cinq autres prévenus, sont rejugés pendant trois semaines devant la cour d'appel à Aix-en-Provence. C'est l'affaire, très technique, des marchés publics présumés truqués à la fin des années 2000. 

Un dossier politico-financier en famille

La justice soupçonne Alexandre Guérini, alors chef d'une entreprise de gestion des déchets, d'avoir profité du statut politique de son frère aîné. Jean-Noël Guérini, ex-patron socialiste du département des Bouches-du-Rhône est lui montré du doigt, pour avoir facilité les affaires de son cadet. Un dossier politico-financier où il est question de famille, de gros sous, de trafic d'influence et de procédures détournées de marchés publics, entre clientélisme et favoritisme. 

Jean-Noël jugé libre, Alexandre détenu

Pour les faits les plus graves, les prévenus risquent jusqu'à 10 ans de prison. Et si le toujours sénateur Jean-Noël Guérini comparaît libre, son frère Alexandre dort lui en prison depuis six mois. Détenu à la maison d'arrêt de Luynes, il sera extrait de sa cellule chaque matin pour y retourner le soir après l'audience.

Au printemps dernier à Marseille, les frères Guérini ont tous deux été condamnés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess