Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Paul Fournier opposé au projet de nouvelle prison dans le bassin alésien

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

Le maire de Nîmes rappelle avoir proposé deux implantations possibles d'une nouvelle prison pour le Gard, alors que la ministre de la Justice était en visite à Nîmes ce lundi.

Jean-Paul Fournier
Jean-Paul Fournier © Radio France - .

Alors qu’une semaine plus tôt, la piste d’une implantation à Boisset-et-Gaujac était avancée, la ministre Nicole Belloubet corrige le tir ce lundi. Si elle confirme que la future prison sera construite dans le bassin alésien, elle affirme qu’ "à ce stade le terrain définitif n’est pas choisi". La commune de Boisset-et-Gaujac n’est qu’ "une piste parmi d’autres en cours d’étude", ajoute-t-elle. 

Ce choix sera acté en septembre 2020, pour une mise en service de la nouvelle prison prévue aux alentours de 2025.

Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes,  rappelle avoir porté, avec Françoise Dumas, deux propositions d’implantations sur Nîmes lors d’une réunion de travail avec Nicole Belloubet : un terrain situé sur le bois de Nice (situé derrière l’école de Police), non loin du centre de rétention administrative, dans un pôle de sécurité, et un autre face à l’une des entrées du camp des garrigues.

Pour le maire de Nîmes, cela présentait un double avantage : "outre la proximité avec le cœur judiciaire du Gard à Nîmes, il offrait également une gestion plus opérationnelle et rigoureuse des moyens humains qu’une localisation éloigné qui nécessitera des ressources importantes, notamment pour la sécurité des transferts de détenus."

Jean-Paul Fournier se déclare "surpris de la gestion de ce dossier qui place les élus et les autorités judiciaires devant des décisions prises sans concertation, et note l’hostilité des élus de la ville de Boisset-et-Gaujac à cette implantation". Le maire déplore aussi ne pas avoir pu rencontrer à nouveau la Ministre "pour échanger personnellement sur cette annonce et sur le projet d’extension de la prison actuelle à Nîmes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu