Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Marnais Jeremy Warin et son fils Nathan peuvent enfin quitter la Suède

lundi 7 novembre 2016 à 20:24 - Mis à jour le mardi 8 novembre 2016 à 9:38 Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne

La famille Warin peut désormais rentrer en France. Jeremy Warin, originaire de Châlons-en Champagne, et son petit garçon d'un an et demi sont retenus en Suède depuis 5 mois. La maman, Helen, est également sur place. Les services sociaux avaient des doutes sur sa capacité à s'occuper de l'enfant.

La famille Warin peut désormais rentrer en France.
La famille Warin peut désormais rentrer en France. - Photo transmise par Jérémy Warin.

Marne

Les Warin peuvent enfin quitter la Suède ! Pour Jeremy Warin, originaire de Châlons-en-Champagne, son épouse Helen et leur fils Nathan, c’est la fin d’une galère qu’ils ne sont pas près d’oublier : depuis cinq mois, les services sociaux suédois refusaient de laisser sortir le petit garçon. Ils estimaient que la jeune mère souffrait de troubles du comportement, et que cela mettait l’enfant en danger. Nathan avait été placé dans un foyer.

Une situation plutôt ubuesque que Jeremy Warin, ses proches et sa famille, à Châlons, ont plusieurs fois dénoncé. Un comité de soutien avait même été créé. Mais visiblement, c'est terminé. Ce lundi matin, les autorités suédoises ont donné leur feu vert.

Il était temps, si on en croit la réaction de Jeremy Warin. Il se dit épuisé.

"On a du mal à réaliser". Jeremy Warin

Jeremy Warin

Jeremy Warin et son épouse doivent encore régler des questions administratives et personnelles avant de quitter la Suède. Il leur faut rendre leur appartement par exemple, ou clôturer leur compte en banque. Ils envisagent par la suite de demander réparation au gouvernement suédois.