Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Jérôme Cahuzac libéré de son bracelet électronique pour exercer à l'hôpital

-
Par , France Bleu

L'ancien ministre condamné en 2018 à quatre ans de prison dont deux avec sursis pour fraude fiscale a pu enlever son bracelet électronique pour exercer à l'hôpital corse de Bonifacio pendant l'épidémie de coronavirus.

Jérôme Cahuzac lors de son procès en appel en 2018.
Jérôme Cahuzac lors de son procès en appel en 2018. © Maxppp - Sadak Souici / Le Pictorium

Il devrait remettre son bracelet électronique dans moins d'une semaine, mais Jérôme Cahuzac, ancien ministre délégué au Budget sous François Hollande a pu l'enlever pour exercer la médecine à l'hôpital de Bonifacio (Corse). Condamné en 2018 à quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis, pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale, il a été placé sous bracelet électronique en avril 2019 par décision de la cour d'appel de Bastia pour éviter la prison. 

Une peine suspendue pour aider l'hôpital

Sa situation lui permettait jusqu'alors de travailler trois ou quatre matinées par semaine. Il exerce de nouveau à Bonifacio depuis cet automne à l'unité de soins de long séjour. Il vient d'ailleurs de signer pour six mois de contrat supplémentaires. Mais à la mi-mars, avec l'épidémie de coronavirus, les hôpitaux corses d'Ajaccio et Bonifacio ont été débordés par les malades. 

Jérôme Cahuzac est alors réquisitionné et autorisé à travailler toute la journée malgré sa condamnation : sa peine a été suspendue pendant deux mois. Avec l'accord de la justice, il a eu le droit de cisailler lui-même son bracelet électronique.

Dès le déconfinement le 11 mai, Jérôme Cahuzac a reçu une convocation pour se présenter en prison. Un nouveau bracelet électronique doit lui être posé le 20 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu