Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Jeter un mégot de cigarette est un acte criminel" insiste le colonel Allione après l'incendie de Vitrolles

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Après l'incendie de Vitrolles qui a parcouru 30 hectares et détruit une maison dimanche 23 août 2020, le colonel Grégory Allione, directeur départemental des pompiers des Bouches-du-Rhône, ne cache pas sa colère contre ceux qui jettent des mégots par la fenêtre de leur voiture.

Grégory Allione. Directeur Départemental des pompiers des Bouches-du-Rhône
Grégory Allione. Directeur Départemental des pompiers des Bouches-du-Rhône © Radio France - Camille Payan

Le pire a été évité à Vitrolles ce dimanche après-midi, mais une nouvelle fois les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône ont été très sollicités en raison d'une vingtaine de départs de feux dans le département dont l'incendie de Vitrolles qui a parcouru près de 30 hectares. Cet incendie  serait parti de l'autoroute A7, d'où un mégot aurait été jeté. 

"300 soldats étaient engagés au plus fort, parfois au péril de leur vie." - Grégory Allione

Un geste que dénonce Grégory Allione, directeur départemental des pompiers des Bouches-du-Rhône et président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers : "Quelqu'un qui jette un mégot de cigarette est un criminel parce qu'il met en danger des habitants et des habitations, explique-t-il. Nous avons protégé 250 maisons qui étaient directement sur le parcours de l'incendie. 300 soldats étaient engagés au plus fort, parfois au péril de leur vie." 

"Je ne sais plus quoi faire." - Grégory Allione

Les pompiers ont lutté dès 13h30 ce dimanche, le feu attisé par les flammes a rapidement pris de l'ampleur. Les messages d'information liés aux risques des jets de mégots de cigarettes sont fréquents dans la région, mais cela continue et Grégory Allione se sent dépassé. "Ecoutez, je ne sais plus quoi faire. Le Conseil départemental, la Métropole, les communes font des campagnes de prévention. Il y a des panneaux d'affichage, des prospectus, sur les autoroutes il y a des messages et malheureusement les gens jettent leur mégot comme ils jettent leur masque."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess