Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jets de fusées et de cailloux sur des policiers à Toulouse en plein confinement

-
Par , France Bleu Occitanie

Des policiers disent avoir essuyé des jets de projectiles dimanche soir dans le quartier du Mirail, à Toulouse, en pleine période de confinement liée au Covid-19. Les policiers ont répliqué avec des LBD, il n'y a pas eu de blessé ni d'interpellation.

Un véhicule de police quartier de la Reynerie, à Toulouse (illustration)
Un véhicule de police quartier de la Reynerie, à Toulouse (illustration) © Radio France - Clémence Fulleda

Que s'est-il passé dimanche soir dans le quartier du Mirail à Toulouse? Le syndicat Unité SGP Police assure que, vers 22h, des policiers qui intervenaient sur un véhicule incendié rue de Kiev ont été agressés. Ils ont reçu des cailloux et des fusées lancés par une trentaine de personnes masquées. Toujours selon le syndicat, les policiers ont riposté avec des grenades lacrymogènes un lanceur de balles de défense (LBD). Il n'y a pas eu de blessé ni d'interpellation.

La communication de la police nationale ne confirme pas l'information et les pompiers de la Haute-Garonne eux n'ont pas signifié d'événements "notables" à France Bleu Occitanie. Mais Didier Martinez, secrétaire régional Unité SGP Police tout comme des syndicalistes d'Alliance sont formels, pour eux ils s'agissaient d'un guet-apens. "Cette défiance régulière de l'autorité de l'Etat et ces provocations démontrent le total mépris des règles de confinement par des délinquants qui n'ont aucun respect de l'intégrité physique des personnes", s'indigne Didier Martinez, qui réclame des sanctions et des peines exemplaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu