Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Sophie Lionnet

Jeune fille au pair tuée à Londres : une centaine de personnes aux obsèques de Sophie Lionnet à Sens

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu

Les obsèques de Sophie Lionnet, jeune fille au pair tuée à Londres en septembre 2017 par ses employeurs, se tiennent mercredi en la cathédrale de Sens (Yonne). Une centaine de personnes s'est déplacée, selon France Bleu Auxerre, pour rendre hommage à la jeune femme.

C'est en la cathédrale de Sens que se tiennent les obsèques de Sophie Lionnet.
C'est en la cathédrale de Sens que se tiennent les obsèques de Sophie Lionnet. © Radio France - Lisa Guyenne

Sens, France

Neuf mois après la découverte de son corps, les obsèques de Sophie Lionnet se sont tenues mercredi après-midi à Sens (Yonne). La jeune femme de 21 ans a été tuée en septembre 2017, alors qu'elle travaillait comme jeune fille au pair à Londres (Royaume-Uni). Le couple de français qui l'employait a été reconnu coupable de son meurtre le mois dernier. Les peines seront prononcées le 26 juin à l'encontre de Sabrina Kouider et Ouissem Medouni.

Une centaine de personnes pour lui rendre un dernier hommage

En présence de la famille de Sophie Lionnet, la cérémonie s'est tenue en la cathédrale Saint-Étienne. Autour du cercueil blanc, les proches de la jeune femme se sont retrouvés avec beaucoup de tristesse. Au cours de l'office, trois de ses proches sont montés au pupitre : son ancien professeur de français d'abord, son "super-prof" comme le décrivait Sophie, dont elle était très proche.

Puis par Lilian, un ancien camarade de classe, qui se souvient de Sophie comme "la personne la plus douce et la plus gentille" qu'il ait connu. 

Enfin, Catherine Devallonné, la maman de Sophie, a pris la parole. "Depuis que tu es partie, la maison est vide", a-t-elle expliqué sobrement. Avant de terminer par la lecture d'une lettre, "retrouvée dans la chambre de Sophie". Une lettre où la jeune femme se livre. Avec une plume hors du commun, elle raconte sa passion pour la guitare, la batterie et le chant - en Anglais, une langue qu'elle affectionnait particulièrement. 

Des proches, des amis, des anonymes

"La dernière fois que j'ai vue Sophie, elle avait 12 ou 13 ans. On ne se voyait pas souvent, on était éloignés par la distance", raconte Monique, une cousine de la famille maternelle de Sophie Lionnet, venue de Troyes. "Je connais très bien sa maman et vivre une telle horreur, il n'y a pas de mot pour décrire ça. Ça n'effacera pas sa souffrance mais elle sait qu'elle n'est pas seule" dit-elle, expliquant ainsi sa présence aux obsèques. "Je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi."

Des anonymes ont aussi tenu à assister à la cérémonie comme Gérald, venu lui aussi de Troyes : "J'ai tenu à venir. Je ne les connaissais pas, mais je voulais montrer ma solidarité" dit-il. Gérard et Marie-Odile, eux, sont Sénonais : "On ne la connaissait pas du tout, mais on est parents, grand-parents. On se met à la place de la famille. Vous imaginez la souffrance de ces gens ?"

Après un peu moins de deux heures de cérémonie, le cortège s'est dirigé, loin des foules et des caméras, vers le cimetière de Sens. Sophie Lionnet a rejoint le caveau familial, où reposent déjà plusieurs membres de sa famille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu