Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jeune fille séquestrée à Saint-Herblain : sa mère, ses deux frères et deux sœurs arrêtés

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Elle avait été enlevée le 19 mai dernier, sous les yeux d'un témoin : cette jeune Herblinoise de 19 ans a été entendue par la justice et une semaine plus tard, sa mère, ses deux frères et deux sœurs ont été placés en garde à vue pour enlèvement et séquestration, puis déférés ce vendredi 28 mai.

La police a placé en garde à vue cinq membres de la famille de la victime, ce mercredi 26 mai.
La police a placé en garde à vue cinq membres de la famille de la victime, ce mercredi 26 mai. © Radio France - Sixtine Lys

Cinq membres d'une famille herblinoise, d'origine tunisienne, placés en garde à vue pour "séquestration, enlèvement et violences en réunion", mercredi, puis présentés à un juge ce vendredi 28 mai. Ils sont suspectés d'avoir kidnappé, la semaine précédente, la cinquième de la famille, une jeune fille de 19 ans.

"Je n'en peux plus"

C'est sous les yeux d'un témoin que, ce 19 mai à Saint-Herblain, la jeune fille est poussée de force dans une voiture. Il appelle aussitôt la police et leur donne la plaque qu'il a relevée. Les policiers identifient le propriétaire du véhicule et débarquent alors au domicile familiale. La victime, qui a été frappée, leur fait savoir qu'elle veut partir. Ils l'exfiltrent. 

Après une semaine d'enquête, les deux frères, les deux sœurs et la mère sont arrêtés. Ils assurent être dans leur droit, quant à leur victime, elle dit ne plus pouvoir supporter les règles familiales. "Je n'en peux plus, je ne peux pas vivre comme cela", affirme-t-elle, lors d'une audition.

Étudiante en BTS

Depuis novembre, la jeune fille, étudiante en BTS dans un lycée près de Nantes, avait fui sa famille pour aller vivre chez son petit ami. La fratrie et la mère avaient ensuite enquêté avant de la retrouver, plusieurs mois plus tard. Le père de famille, un homme de plus de 70 ans, ne serait pas impliqué au même degré que le reste de la famille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess