Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Jeune homme poignardé à Périgueux : "deux minutes de plus dans le camion des pompiers et c'était fini" confie sa mère

mardi 10 avril 2018 à 17:16 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

TÉMOIGNAGE FRANCE BLEU PÉRIGORD - Deux jours après l'agression au couteau d'un jeune homme de 25 ans boulevard du Maréchal Juin à Périgueux, sa mère témoigne. Elle évoque son état de santé et sa volonté de voir les coupables punis.

L'agression a eu lieu au feu rouge.
L'agression a eu lieu au feu rouge. © Radio France - Benjamin Fontaine

Deux jours après l'agression survenue boulevard du Maréchal-Juin à Périgueux, les jours du jeune de 25 ans poignardé au ventre Périgueux  ne sont plus en danger mais il reste en réanimation.

Victime d'une bande d'agresseurs alors qu'il était arrêté à un feu rouge avec sa petite-amie et le cousin de celle-ci, le jeune homme a eu l'intestin perforé, des vaisseaux sanguins coupés et une péritonite. Il devait être entendu par la police ce mardi après-midi. Sa mère Carole, tient à témoigner sa colère après ce que vient de vivre son fils. Elle espère que les coupables seront retrouvés.

"Il est encore sous le choc, il ne parle pas beaucoup"

"J'ai été prévenu par les urgences pour me dire que mon fils avait été admis et qu'il avait reçu un coup de couteau dans le ventre. J'y suis allée rapidement et en réalité il faisait une hémorragie. Il aurait attendu deux minutes de plus dans le camion des pompiers, il était mort," confie Carole. "Aujourd'hui il est encore sous le choc, _il ne parle pas beaucoup pourtant il est du genre très actif_." 

"Deux minutes de plus dans le camion des pompiers et il était mort." - Carole, la mère de la victime

Carole a réussi à obtenir quelques informations sur ce qui s'est passé dimanche matin par l'intermédiaire de sa belle-fille, au volant de la voiture dimanche. "A priori un groupe de personnes a tapé sur la voiture au feu rouge quand elle a redémarré. Ils se sont arrêtés car ils ont cru qu'ils avaient accroché quelqu'un. Les garçons sont sortis, ils ont dit aux filles de partir car ils ont vu les couteaux. Le reste est un peu flou", raconte la mère de famille. 

"Je veux une punition pour ceux qui ont fait ça"

"Pour une petite ville comme Périgueux c'est incroyable de voir autant de violence et surtout que ce n'est pas la première fois que ça arrive dans ce secteur c'est ça le pire. Il faut faire quelque chose. J'espère que les services compétents vont faire ce qu'il faut et interpeller les bonnes personnes. Je veux une punition mais pas un simple bracelet électronique autour de la cheville."

A ce jour aucune interpellation n'aurait eu lieu. Une enquête de police est en cours. D'après Carole, une autre agression aurait eu lieu dans la même soirée dans ce secteur.