Faits divers – Justice

JO de Sotchi : recours rejetés, les Français conservent leurs trois médailles

Par Denis Souilla, France Bleu Isère et France Bleu Pays de Savoie dimanche 23 février 2014 à 11:09

Les Français Arnaud Bovolenta, Jean-Frederic Chapuis et Jonathan Midol ont signé un triplé historique en skicross
Les Français Arnaud Bovolenta, Jean-Frederic Chapuis et Jonathan Midol ont signé un triplé historique en skicross © Maxppp

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté dimanche les appels du Canada et de la Slovénie. Les trois Français Jean-Frédéric Chapuis (or), Arnaud Bovolenta (argent) et Jonathan Midol (bronze) vont donc conserver leurs médaille décrochées jeudi en skicross.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté l'appel de la Slovénie et du Canada, qui contestaient les tenues des skieurs français, auteurs d'un triplé en skicross jeudi dernier.«La Chambre ad hoc du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rejeté les appels déposés d'une part par Canada Alpin (CA) et le Comité olympique canadien (COC), et d'autre part par le Comité olympique slovène (SOC), tous deux contre la décision rendue par le Jury de compétition de la Fédération Internationale de Ski (FIS) le 21 février 2014 concernant la grande finale du skicross hommes du 20 février 2014», a annoncé le TAS ce dimanche.

Les Français vont pouvoir garder le sourire. Jean-Frédéric Chapuis , Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol gardent en poche leurs médailles d'or, d'argent et de bronze. Les délégations canadiennes et slovènes avaient contesté le triplé français. Dans leur recours déposé devant la juridiction sportive, qui a dépêché des juges à Sotchi, Canadiens et Slovènes estimaient que «juste avant la grande finale, le personnel de l'équipe de France avait changé la forme de la partie basse des pantalons des skieurs, créant un effet aérodynamique que les appelants considèrent comme contraire aux règles internationales de compétition de ski acrobatique.»

Partager sur :