Faits divers – Justice

Le sosie de Johnny Hallyday, en délicatesse avec le fisc, se retrouve devant le tribunal

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Cotentin et Clémentine Vergnaud, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu mercredi 30 septembre 2015 à 8:00

Johnny Rock et son avocat Georges Parastatis au tribunal de Caen
Johnny Rock et son avocat Georges Parastatis au tribunal de Caen - Nolwenn Le Jeune

Johnny Rock, de son vrai nom Denis Le Men, est un des plus célèbres sosies de Johnny Hallyday. Mais sa passion pourrait lui coûter cher : il comparaît ce mercredi 30 septembre en appel devant le tribunal correctionnel de Caen pour avoir cumulé une allocation et ses revenus de gala.

Des problèmes avec le fisc

Entre 2006 et 2013, Denis Le Men, alias Johnny Rock, perçoit deux types de revenus. D'un côté, il touche une allocation de travailleurs de l'amiante parce qu'il a été salarié sur les chantiers navals Bellot, à Cherbourg. Cette allocation représente environ 65% de son ancien salaire. De l'autre côté, Johnny Rock perçoit des cachets pour ses prestations en tant que sosie de Johnny Hallyday. 

Et c'est là le problème. En effet, la réglementation précise que l'allocation pour les travailleurs de l'amiante ne peut pas être perçue si la personne exerce une activité professionnelle à côté. La Caisse d'assurance de la santé au travail (Carsat), qui verse l'allocation, considère que les galas de Johnny Rock sont une activité professionnelle. Le sosie, lui, estime que ce sont des représentations occasionnelles. 

Ces représentations sont occasionnelles

Un premier procès en 2013

Denis Le Men a déjà dû passer devant la justice. En 2013, il comparaît devant le tribunal correctionnel de Caen pour fraude, travail dissimulé et cumul entre son allocation et ses revenus de gala entre 2006 et 2013. Il est finalement relaxé pour la fraude et le travail dissimulé mais condamné pour le cumul. Total : 1 000 euros d'amende et plus de 23 000 euros à rembourser à la Carsat, soit la somme des allocations perçues entre 2011 et 2012. Mais Denis Le Men décide de faire appel. Son allocation ne lui est plus versée depuis deux ans. 

Un appel risqué

Une première audience a lieu en mai 2015 mais les juges ne prennent pas de décision et renvoient l'affaire au 30 septembre. Ils vont devoir se concentrer sur le caractère professionnel ou non des galas de Johnny Rock. Mais ce deuxième procès pourrait coûter cher au sosie de Johnny Hallyday. Il pourrait devoir rembourser 86 000 euros à la Carsat. 

Et sur scène Johnny Rock, ça donne quoi ?