Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Joigny : une vingtaine de personnes réunies pour manifester en silence pour le climat

-
Par , France Bleu Auxerre

Ce samedi matin à Joigny une vingtaine de personnes s'est réunie pour dénoncer l'inaction face à l'urgence climatique. La manifestation, atypique, consiste à former des "cercles de silence". Explications.

Depuis le début du mois d'avril des "cercles de silence" ont lieu chaque samedi à Joigny pour dénoncer l'inaction climatique.
Depuis le début du mois d'avril des "cercles de silence" ont lieu chaque samedi à Joigny pour dénoncer l'inaction climatique. © Radio France - Karine Decalf

Si vous vous rendez le samedi à Joigny pour faire votre marché vous avez peut-être rencontré d’étranges manifestants. En effet depuis un mois un petit groupe se réuni chaque samedi pour manifester sur le marché de la ville. En restant immobile et silencieux ils souhaitent dénoncer l'inaction des gouvernements face à l'urgence climatique. 

Ce samedi matin ils étaient ainsi une vingtaine à manifester. Parmi eux, il y avait Pascale Canobbio du collectif " grévistes de la faim pour un avenir meilleur". Ce collectif est né en novembre 2020 et son principe est assez simple : faire une sorte de grève perlée de la faim où les manifestant se relaient. Mais depuis un peu plus d'un mois désormais, Pascale Canobbio a décidé de manifester autrement, toujours en conservant au cœur de son action le principe de la non-violence. Voilà comment sont nés ce qu'elle nomme des "cercles de silence".  

Il s'agit de "rester debout pendant 30 minutes à une heure. L'idée c'est d'aller à rebours de ce qu'exige aujourd'hui la société, c'est l'idée de faire moins, il y a aussi un parallèle avec le modèle de la grève de la faim" explique-t-elle. Ces "cercles de silence" dont la sixième édition s'est tenue se samedi sont aussi un moyen selon Pascale Cannobio "d'engager le dialogue avec ses concitoyens" sur l'urgence climatique, sur les mesures qu'elle juge insuffisante de la part du gouvernement. Le prochain cercle aura lieu samedi prochain au marché de Joigny. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess