Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Daval

Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Bourgogne, France Bleu

Après six jours de procès, la cour d'assises de Haute-Saône condamne Jonathann Daval à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia en octobre 2017. La cour d'assises n'a pas suivi les réquisitions de l'avocat général qui avait demandé la réclusion criminelle à perpétuité.

Le procès de Jonathann Daval s'est tenu devant la cour d'assises de la Haute-Saône à Vesoul
Le procès de Jonathann Daval s'est tenu devant la cour d'assises de la Haute-Saône à Vesoul © Radio France - Jean-François Fernandez

Il aura fallu moins de trois heures aux jurés de la cour d'assises de Haute-Saône pour rendre leur verdict. Après six jours de procès, ce samedi 21 novembre, Jonathann Daval est condamné à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de sa femme Alexia, dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017. Ce samedi matin, l'avocat général avait réclamé la réclusion criminelle à perpétuité, soit la peine la plus lourde pour ce type de crime.

Jonathann Daval est resté impassible à l'énoncé du verdict. Avant le départ des jurés, Jonathann Daval, avait imploré leur pardon. Lors de ce procès qui aura duré six jours, Jonathann Daval a reconnu qu'il avait voulu tuer Alexia à l'issue d'une dispute et l'avait violemment frappée puis étranglée. 

Tout ça c’était pour elle - Isabelle Fouillot, la maman d'Alexia

Ce verdict, c'est un soulagement pour les proches d'Alexia. Sur les marches du palais de justice de Vesoul, devant une nuée de journalistes, Isabelle Fouillot, la mère d’Alexia, réagit : "C’est exactement ce que j’espérais, c’est à la hauteur de nos souffrances ca va permettre de tourner une page." Elle ajoute  : "Ca a été trois ans de combat, trois ans de calvaire et maintenant on va pouvoir passe à autre chose".

Jean-Pierre Fouillot, le père d’Alexia ne dit pas autre chose : "On est content d’arriver au bout. La justice a compris notre douleur, et a compris le massacre d’Alexia en même temps".

La sœur d'Alexia ajoute qu'elle est contente que cette étape s'achève : "On a hâte de se reposer et de retrouver notre vie ensemble."

Les avocats de Jonathann Daval annoncent qu'il ne fera pas appel

Les avocats de Jonathann Daval, pourtant très présents durant toute l'instruction, se sont fait attendre pour réagir à cette décision. Ornella Spatafora a réagit  en expliquant que Jonathann Daval ne fera pas appel : "Nous ne ferons pas appel de cette décision. Jonathann accepte cette décision qui a été rendue." 

Elle ajoute sa satisfaction sur la manière dont s'est déroulée l'audience : "On a travaillé durant ces cinq jours de débats. On a pu poser les questions. On a donné ce qu’on avait à donner. On n’a pas de regrets."

Randall Schwerdorffer, l'un des avocats de Jonathann Daval souligne lui le climat de pression médiatique dans lequel les jurés ont rendu cette décision : "Je salue le travail des jurés. Avec toute la pression médiatique, qu’il y avait dans cette affaire, c’était compliqué. "

Chronologie de l'affaire Daval
Chronologie de l'affaire Daval © Visactu

Retrouvez les principaux articles consacrés au procès de Jonathann Daval :

Nos articles incontournables sur l’affaire Daval :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess