Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-les-Tours : 7 hommes condamnés à de la prison ferme dans l'affaire du Drive de la drogue

-
Par , France Bleu Touraine

Les 7 hommes, jugés en mars 2019 pour l'affaire du Drive de la drogue à Joué-les-Tours, ont été condamnés à des peines de prison allant de 5 mois à 30 mois de prison ferme. Le trafic de plusieurs millions d'euros a duré de 2012 à 2016.

Pendant 3 jours, les policiers ont photographié dealers, clients, guetteurs
Pendant 3 jours, les policiers ont photographié dealers, clients, guetteurs © Maxppp - Guillaume Bonnefont/IP3/Maxppp

Joué-lès-Tours, France

Dans l'affaire du Drive de Joué-les-Tours, ce parking où on achetait de la drogue sans descendre de voiture, les 7 hommes impliqués dans ce réseau, et âgés de 24 à 43 ans, ont été condamnées à des peines de prison ferme allant de 5 mois à 30 mois de prison. Ils sont repartis libres du tribunal, certains ayant déjà effectué leur peine en détention provisoire, d'autres devant bénéficier d'un aménagement de peine.

Deux hommes relaxés

Deux autres hommes ont été relaxés au bénéfice du doute. Il faut dire que l'essentiel des preuves reposait sur des photographies prises par la police qui surveillait le trafic et sur les aveux ou non des trafiquants présumés.   

L'affaire avait été évoquée devant le tribunal correctionnel de Tours les 20 et 21 mars 2018. A la barre, 9 hommes, poursuivis pour trafic de cannabis et soupçonnés d'avoir fait partie d'un réseau très actif, de 2012 à 2016, au pied d'une barre d'immeuble de la rue du Maréchal Juin, dans le quartier de la Rabière, à Joué-les-Tours. Le parking de cet immeuble était surnommé "le drive" par les consommateurs, en référence au service au volant, au fast-food, quand on retire sa commande et qu'on s'en va tout de suite

Des riverains excédés

A la base de l'enquête, il y avait eu une dénonciation et la plainte de riverains, lassés par ce trafic qui se déroule au grand jour sous leurs fenêtres. Un trafic de plusieurs millions d'euros.