Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-les-Tours : des CRS envoyés à la Rabière à partir de ce mercredi soir

mercredi 26 décembre 2018 à 18:55 Par François Desplans, France Bleu Touraine et France Bleu

C'est la nouvelle réponse des autorités pour ramener le calme à Joué-les-Tours. Des CRS sont mobilisés à la Rabière dès ce mercredi soir pour y rester toute la nuit et les nuit prochaines. Malgré le couvre-feu mis en place mardi soir pour les mineurs, 15 voitures ont brûlé le soir de Noël.

Sur ce parking, quatre voitures ont brûlé ce mardi soir au coeur du quartier de la Rabière
Sur ce parking, quatre voitures ont brûlé ce mardi soir au coeur du quartier de la Rabière © Radio France - François Desplans

Joué-lès-Tours, France

La décision a été prise au lendemain d'une nouvelle flambée de violences quartier de la Rabière à Joué-les-Tours et ces 15 voitures brûlées le soir de Noël. La Préfecture d'Indre-et-Loire a décidé de faire appel aux CRS. Ils seront positionnés dans le quartier à partir de ce mercredi soir pour maintenir l'ordre et empêcher toute nouvelle tentative d'incendie criminel. 

Echec du couvre-feu pour mineur

Après plusieurs voitures brûlées le week-end dernier, la mairie de Joué-les-Tours avait pourtant dégainé lundi son couvre-feu pour mineurs. Chaque mineur de moins de 17 ans ne doit plus sortir dans la rue entre 22h et 6h du matin sans être accompagné d'un adulte. Les patrouilles de police avaient également été renforcées. Un choix critiqué par plusieurs habitants du quartier. Non seulement, ce couvre-feu n'a pas empêché les incendiaires de repasser à l'acte, mais il aurait contribué à envenimer les choses selon eux. 

Ils ont voulu montrer que même avec le couvre-feu, ils pouvaient dégrader des choses et mettre le feu aux voitures comme avant" Maeva, habitante du quartier

Critiques de l'opposition municipale

Si le maire divers droite Frédéric Augis ne souhaite plus pour le moment réagir publiquement, l'opposition, elle, n'hésite pas à prendre la parole. A gauche, on estime que "ce couvre feu n'est pas une réponse durable aux actes d'insécurité". 

Il faut de l'éducation, de la prévention et de la répression. Il faut une approche globale. On ne peut pas s'en tenir uniquement à un couvre-feu. Ce sont des comportements à changer chez certains jeunes et chez leurs parents en difficulté". Vincent Tison, conseiller municipal d'opposition PS

Pour le RN, le parti de Marine le Pen, Véronique Péan juge que "ce couvre feu est sans effet sur la délinquance il faut changer de braquet".

Une aide pour les dossiers d'assurances sera proposée ce vendredi après-midi à la mairie de Joué-les-Tours

L'association France Victime 37 assurera vendredi après-midi de 14h à 17h à la mairie de Joué-les-Tours une permanence à destination des propriétaires de voitures incendiées. Une aide pour constituer leurs dossier d'assurance leur sera proposée.