Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-lès-Tours : inauguration de la chaufferie biomasse qui alimente 7 500 logements

-
Par , France Bleu Touraine

La nouvelle chaufferie biomasse de Joué-lès-Tours a été inaugurée vendredi 26 avril. Elle alimente 7 500 foyers en économisant 25 000 tonnes de CO2 par an en réduisant la facture énergétique des habitants.

La chaufferie biomasse de Joué-lès-Tours a été inaugurée vendredi 26 avril
La chaufferie biomasse de Joué-lès-Tours a été inaugurée vendredi 26 avril © Radio France - Théophile Pedrola

Vendredi 26 avril, la nouvelle chaufferie biomasse de Joué-lès-Tours a été inaugurée. Une chaufferie venue suppléer un réseau de fioul vieillissant et qui permet d'alimenter 7 500 foyers. C'est considérablement plus que la chaufferie biomasse de Saint-Pierre-des-Corps, inaugurée en 2017, qui alimente 3 700 logements. 

La technologie biomasse, qui produit de la chaleur à partir de copeaux de bois, offre une solution plus écologique et moins cher que les solutions fossiles généralement utilisées. 

Sophie Fischer, qui a piloté le projet pour Dalkia, filiale d'EDF explique : "C'est une énergie locale, qui ne génère pas de CO2. Là, on économise tout le CO2 qu'aurait brûlé le système fossile, de l'ordre de 25 000 tonnes par an." Une qualité écologique renforcée par le côté local de la méthode : "Tout le bois utilisé vient d'un périmètre d'environ cinquante kilomètres autour de la chaufferie, précise Bruno Moras, le directeur régional de Dalkia. C'est une solution locale, abondante et à un prix stable." 

Une solution qui a également l'avantage d'être un petit peu plus économique pour les utilisateurs : "Ca permet de faire baisser la TVA, de 20%, à 5,5%, nous avons fait des calculs qui nous disent que c'est _une baisse du coût de chauffage annuel de 50 euros par foyer raccordé_. estime le maire (LR) de Joué-lès-Tours Frédéric Augis. 

En 2021,une nouvelle chaufferie biomasse doit ouvrir à Tours. D'une plus grande capacité, elle devra alimenter 9 800 logements.