Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-les-Tours instaure un couvre-feu pour les mineurs jusqu'au 24 janvier

À partir de ce lundi soir 24 décembre et pour une durée d'un mois, aucun mineur de moins de 17 ans ne doit sortir dans la rue la nuit sans être accompagné d'un adulte. Un couvre-feu qui s'applique entre 22h et 6h dans les quartiers de la Rabière, du Morier, de la Vallée Violette et du centre-ville.

A Joué-les-Tours, le maire prend un arrêté de couvre-feu, pour éviter la multiplication des feux de voiture. (Illustration)
A Joué-les-Tours, le maire prend un arrêté de couvre-feu, pour éviter la multiplication des feux de voiture. (Illustration) © Maxppp - Patrice Lapoirie/PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Joué-lès-Tours, France

La mairie de Joué les Tours instaure un couvre feu. À partir de ce lundi soir 24 décembre, jusqu'au 24 janvier, les mineurs de moins de 17 ans ont interdiction de sortir seuls dans les rues de 22 heures à 6 heures du matin. Sont concernés les secteurs de la Rabière, du Morier, du centre-ville et de la Vallée Violette.   

Un couvre-feu pour tenter d'éviter de nouveaux incendies de voitures

C'est le maire Frédéric Augis qui a signé l'arrêté municipal instaurant ce couvre-feu pour mineurs. Une décision prise suite à de nouveaux feux de voitures commis ce week-end dans la ville. Trois voitures ont été incendiées. Devant là ou se tenait encore il y a 48 heures l'épave de l'une d'entre-elles, au niveau du collège Arche du Lude, Joël regarde les deux arbres noircis par les flammes. Il craint pour la voiture de son fils. "Je viens justement d'en parler à ma belle fille, de faire attention aux voitures cette nuit, à ce point là." 

Trois voitures ont été brûlés le weekend dernier à Joué-les-Tours. Pour éviter que la situation ne s'envenime, le maire instaure un couvre-feu. - Radio France
Trois voitures ont été brûlés le weekend dernier à Joué-les-Tours. Pour éviter que la situation ne s'envenime, le maire instaure un couvre-feu. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Un sentiment d'insécurité contre lequel veut lutter la municipalité, qui veut empêcher que la ville ne revive les dernières vacances de la Toussaint, lorsque plus de 25 voitures avaient été incendiées. " À travers ces actes, c’est l'ensemble des habitants de la ville qui souffre d'un sentiment croissant d'insécurité et d'une image de leur ville qui se dégrade dangereusement" selon le communiqué de la ville. Les jeunes qui seraient surpris non accompagnés la nuit dans la rue seront ramenés à leur domicile par les forces de l'ordre.

Des riverains plutôt enthousiastes

Dans les rues de Joué-les-Tours, la décision était attendue par de nombreux passants, qui en espèrent beaucoup. "C'est très bien, ce sont les fêtes, les mineurs n'ont pas à être dans la rue", témoigne une habitante. Une autre un peu plus loin, confie qu'aujourd'hui, elle gare loin des tours sa voiture, de peur de ne pas la retrouver le lendemain. Dans les commerces, même son de cloche : "Cela peut changer les choses, vous savez, quand ils sont en groupe, il y a un phénomène d'entrainement. Ils ne savent pas quoi faire, se disent on va faire ci ou ça, et c'est l'escalade."

Ecoutez les explications du maire de Joué-les-Tours, Fréderic Augis

Certains pourtant, sont plus circonspects. "Ce n'est parce que le couvre-feu est instauré qu'il sera respecté", juge Nicolas. "Même s'ils se font arrêter, ce ne sont que des mineurs." Le maire, Frédéric Augis, promet un retour d'expérience au bout d'un mois, pour juger si la mesure aura été efficace. "Quand vous n'avez pas beaucoup d'argent et que votre voiture a été incendiée, vous êtes une victime. C'est notre rôle d'être du côté des victimes. Alors au delà de porter plainte à chaque voiture brûlée, nous avons pris cette décision. On mesurera l'effet de ce couvre-feu d'ici le 24 janvier." Le maire compte sur la trentaine de policiers municipaux et les effectifs de la police nationale pour mettre en application l'arrêté. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu