Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Joué-lès-Tours : un poteau de vidéosurveillance couché et des policiers pris à partie

-
Par , France Bleu Touraine

Un incident à Joué-lès-Tours, dans le quartier de la Rabière, dans la soirée du lundi 21 octobre. Des jeunes ont fait tomber un mât de vidéosurveillance qui se trouvait devant le centre aquatique Bulle d'O. Les policiers ont été pris à partie par une quinzaine de jeunes.

Le mât arraché a été enlevé mardi 22 octobre
Le mât arraché a été enlevé mardi 22 octobre © Radio France - Xavier Louvel

Joué-lès-Tours, France

Décidément, les abords du centre aquatique Bulle d'O à Joué-lès-Tours posent des problèmes récurrents. Après des incidents avec les forces de l'ordre, après des caillassages de rame du tramway, cette fois un mât de vidéosurveillance a été couché par des jeunes. Les faits se sont déroulés en soirée, le lundi 21 octobre, dans ce secteur du quartier de la Rabière. Les informations sont assez parcellaires pour l'instant. Des riverains évoquent une trentaine de jeunes qui se sont attaqués à ce poteau pour le faire tomber, en le secouant violemment. A priori, cette caméra de vidéosurveillance pose problème aux trafiquants en tout genre, notamment de drogue. Le mât a été enlevé mardi 22 octobre dans l'après-midi, par un prestataire privé. Pour l'heure, on ignore quand un poteau et une caméra de vidéosurveillance seront réinstallés

Lors de l'intervention de la police, une quinzaine de jeunes étaient encore présents. Ils ont jeté quelques pierres et des objets, sans faire de blessé, avant de se disperser. Le calme est revenu rapidement précise le commissariat. Aucune interpellation n'a eu lieu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu